Bob Dylan, Soy Bomb, 1998, Shocking Grammy Moments

TIMOTHY A. CLARY/AFP/Getty Images

Les Grammy Awards sont l'une des plus grandes soirées de la musique pour plusieurs raisons : la mode, les lives, les discours... mais on ne peut pas nier que l'une des choses qu'on préfère à propos de cette cérémonie, c'est l'inattendu.

On ne peut jamais prévoir ce qui va se passer aux Grammys. Il y a toujours des surprises, des invités surprises, des duos un peu fous, et la soirée n'arrête pas de nous étonner année après année.

Revenons sur quelques-uns des moments plus choquants des Grammy Awards ces dernières années :

Metallica, Jethro Tull, Shocking Grammy Moments

Getty Images

Metallica perd contre Jethro Tull (1989) : Tous les artistes essuient des défaites à un moment ou un autre de leur carrière, certaines plus grandes que d'autres. Par exemple, quand le groupe de hard-rock a fait ses débuts aux Grammys en 1989, tout le monde pensait que Metallica (qui était nominé pour And Justice For All) remporterait le prix les doigts dans le nez. Mais ils ont perdu contre le groupe britannique de rock et joueur de flûte, Jethro Tull. Toute la foule a hué pour exprimer son indignation : un moment si choquant qu'il reste marqué dans les annales des Grammys.

Milli Vanilli, 1990, Shocking Grammy Moments

Ron Galella/WireImage

Milli Vanilli trompe tout le monde (1990) : Le duo, formé de Fab Morvan et Rob Pilatus, a remporté le gramophone de la Révelation de l'année et s'est même produit sur scène cette année-là, trompant les fans, les téléspectateurs et tous ceux qui avaient voté. Huit mois plus tard, on découvre que le groupe chante en play-back depuis le début, même sur leur album très primé, et leur trophée leur a été retiré. Inutile de dire que cela a mis fin à leur carrière.

Bob Dylan et le strip-teaseur (1998) : Pendant que le chanteur et compositeur de légende chantait "Love Sick" à la cérémonie de 1998, l'un de ses danseurs répondant au nom de Michael Portnoy a arraché sa chemise pour révéler les mots "Soy Bomb" (bombe de soja) écrit sur son torse. Puis il s'est amusé à danser comme un dégénéré pendant 30 secondes avant que le service de sécurité le fasse sortir de scène. Bob Dylan, bien entendu, est resté impassible.

Le coup de Kanye avant Kanye (1998) : Bien que tout le monde pense que Kanye West a été le premier à interrompre un discours au cours d'une remise de prix, quelqu'un l'a fait avant lui : Dirty Ol' Bastard. Le membre des Wu Tang Clan a accouru sur scène quand Shawn Colvin a remporté la Chanson de l'année pour "Sunny Came Home" aux Grammys de 1998.

Le rappeur a crié dans le micro : "Je me suis acheté un nouveau costard qui coûtait un paquet de fric parce que je me suis dit que les Wu Tang allaient gagner", a-t-il lancé, avant d'ajouter : "Je sais pas ce que vous en pensez, mais on apprend des trucs aux mômes. Puffy est bon, mais les Wu Tang, c'est les meilleurs. Je suis ODB, et je vous adore. Peace !"

Jennifer Lopez, Grammy Awards, 2000, Shocking Grammys Moments

CHARBONNEAU/BEI/REX/Shutterstock

La robe de Jennifer Lopez (2000) : Pour le coup, c'est un moment choquant mais pas nécessairement mauvais. J.Lo a fait monter la température quand elle est arrivée sur le tapis rouge des Grammy Awards 2000 avec une robe plongeante verte de Versace qui dévoilait son ventre tonifié et sa poitrine généreuse.

Quand elle a remis son prix à David Duchovny ce soir-là, il n'a pas pu s'empêcher de remarquer que le public était captivé par la chanteuse. "Jennifer, c'est la première fois en cinq ou six ans que le public ne me regarde pas", a-t-il déclaré avec humour en s'adressant à la foule.

Eminem, Elton John, Shocking Grammys Moments

HECTOR MATA/AFP/Getty Images

Elton John en duo avec Eminem (2001) : Eminem a causé un tollé avec ses paroles sur l'album The Marshall Mathers, que beaucoup de gens voyaient comme homophobes. Des manifestants ont même fait le pied de grue devant le Staples Center le soir des Grammys 2001, brandissant des pancartes qui disaient : "La musique, pas la haine". Les téléspectateurs et ses fans ont été choqués de le voir monter sur scène avec Elton John ce soir-là.

John a chanté "Stan" avec Eminem. Il a joué du piano et chanté la partie du titre interprété par Dido sur le titre. À la fin, le duo s'est embrassé.

Jon Stewart, 2002, Shocking Grammy Moments

Dave Hogan/Getty Images

Jon Stewart se déshabille (2002) : Le présentateur de la soirée n'a pas hésité à se mettre à poil pour faire rire la galerie en 2002, montrant à tous qu'il était plus du genre caleçons et se moquant des consignes strictes de sécurité à l'aéroport.

Justin Timberlake s'excuse pour le téton de Janet Jackson (2004) : L'ex-chanteur de boys-band a assisté aux Grammys quelques jours après le célèbre scandale du téton de Janet Jackson au Super Bowl de 2004. Quand il a accepté son trophée de la Meilleure prestation pop (pour "Cry Me a River"), il a passé la majorité de son temps sur scène à s'excuser. Un moment très étrange, comme on peut s'y attendre, qui a pris les téléspectateurs un peu au dépourvu.

Swagga Like Us (09 LIVE GRAMMYS PERFORMANCE) T.I. Kanye West Jay Z Lil Wayne - YouTube from Saad87 on Vimeo.

M.I.A. chante sur scène le jour où elle doit accoucher (2009) : Non seulement M.I.A. est montée sur scène avec quatre des plus grands rappeurs du moment, Kanye, Jay-Z, T.I. et Lil Wayne, mais elle l'a aussi fait alors qu'elle était enceinte... le jour même où elle devait accoucher ! Heureusement, le bébé a décidé d'attendre un peu pour sortir, mais le monde entier l'a vue se donner à font sur scène enceinte jusqu'aux dents !

Grammys Throwback, Lady Gaga 2011, Shocking Grammys Moments

Getty Images

Lady Gaga fait son entrée remarquée dans un œuf (2011) : La Maman Monstre est arrivée aux Grammy Awards 2011 dans un énorme œuf conçu par Hussein Chalayan porté par plusieurs personnes depuis le tapis rouge jusqu'à ce qu'elle commence à chanter "Born This Way" un peu plus tard dans la soirée. Inutile de dire que cet instant a époustouflé beaucoup de gens.

Nicki Minaj - 2012 GRAMMYs Performance - The Exorcism Of Roman from kruszyn on Vimeo.

Nicki Minaj pratique un exorcisme (2012) : Au cours de son interprétation controversée de "Roman Holiday", Nicki Minaj a pratiqué "l'exorcisme de Roman" (son célèbre alter-ego), ce qui était légèrement morbide et assez choquant à faire sur une chaîne de télé nationale.

Taylor Swift, 2016 Grammy Awards, Winners, Shocking Grammys Moments

Kevork Djansezian/Getty Images for NARAS

Taylor Swift casse Kanye West (2016) : Et pour finir, le plus choquant reste le moment où Taylor Swift est montée sur scène l'an dernier et n'a pas hésité à casser Kanye West. Après avoir remporté le prix d'Album de l'année pour 1989, Swift s'est lancée dans un discours virulent qui mettait non seulement le girl power en avant, mais s'en prenait aussi à Kanye pour avoir écrit la célèbre phrase de "Famous" : "Je me dis que moi et Taylor, on pourrait encore coucher ensemble / Pourquoi ? Je l'ai rendue célèbre, cette garce."

"Je veux dire à toutes les jeunes femmes qui nous regardent qu'elles vont rencontrer des gens sur leur passage qui vont essayer de rabaisser leur succès ou de s'attribuer leurs accomplissements ou leur mérite", a lancé Swift sur scène. "Mais si vous vous concentrez sur votre travail et que vous ne laissez pas les autres vous détourner de votre but, une fois que vous y parviendrez, vous regarderez autour de vous et vous saurez que vous y êtes parvenue par vous-même et grâce aux gens qui vous aiment. Et ce sera le meilleur sentiment au monde."

On a hâte de voir ce qui va se passer aux Grammy Awards 2017 quand la cérémonie sera diffusée le dimanche 12 février 2017 sur CBS.

  • Share
  • Tweet
  • Share