• Share
  • Tweet
  • Share
Mary J. Blige, Sam Smith

Larry Busacca/Getty Images for NARAS

La plus grande soirée de la musique n'a pas déçu par son spectacle et par ses stars !

LL Cool J a mené les festivités de la soirée, qui s'est tenue au Staples Center de Los Angeles, et la foule s'est déhanchée sur les nombreuses prestations allant de Beyoncé à Madonna, en passant par Katy Perry, Nicki MinajKanye West et même Paul McCartney.

La 57e cérémonie annuelle des Grammy Awards a démarré sur les chapeaux de roue avec le groupe légendaire AC/DC, qui a fait lever le public en interprétant un medley de ses tubes "Rock or Bust" et "Highway to Hell".

Le premier prix de la soirée, celui de Révélation de l'année, a été remis à (roulement de tambour) : Sam Smith !

L'interprète de "Stay With Me" n'a pas pu retenir son émotion sur scène et a crié : "J'ai gagné un Grammy" après avoir remercié son équipe et sa famille.

Pharrell Williams, Grammy Awards

Ariana Grande est ensuite montée sur scène pour chanter la sérénade au public avec sa ballade "Just a Little Bit of Your Heart". Ariana n'a pas déçu avec sa voix impressionnante !

La cérémonie des Grammy Awards a l'habitude de réunir deux artistes de genres musicaux (ou d'âges) très différents, et cette année n'a pas dérogé à la règle.

Premier duo à se produire : Jessie J et Tom Jones ont chanté "You've Lost That Lovin' Feelin'" des Righteous Brothers sur une scène plantée au milieu du public.

La Meilleure performance solo a été attribuée à Pharrell Williams pour son tube très pêchu et joyeux "Happy".

Miranda Lambert, très sexy dans un pantalon en cuir très serré, a donné une touche de country à la cérémonie avec son morceau "Little Red Wagon".

Un Grammy Award a été décerné aux Bee Gees pour l'ensemble de leur carrière, et Barry Gibb est venu recevoir cette récompense prestigieuse des mains de Pentatonix.

Kanye West, Grammy Awards, Performance

John Shearer/Invision/AP

À la surprise générale, le prix du Meilleur album vocal pop a été attribué (une fois encore) à Sam Smith pour In the Lonely Hour.

"Ce n'est qu'à partir du moment où j'ai commencé à être moi même que j'ai trouvé mon style et que les gens se sont mis à écouter. Alors merci de m'avoir accepté tel que je suis", a-t-il déclaré en retenant ses larmes.

Montant sur la scène des Grammy Awards après six ans d'absence, le mari de Kim Kardashian a interprété le titre très émouvant dédié à sa fille North West, et à sa mère décédée, Donda West, intitulé "Only One".

Une seule star pouvait passer après Kanye West, et ce fut bien sûr la reine de la pop elle-même, qui a livré un sacré spectacle à ses fans avec son nouveau single, "Living for Love".

Ed Sheeran, Grammy Awards, Performance

John Shearer/Invision/AP

Beck était le prochain grand vainqueur de la soirée, remportant le Grammy du Meilleur album de rock avec Morning Phase.

Beyoncé est quant à elle venue recevoir son prix dans la catégorie Meilleure interprétation R&B avec Jay-Z pour "Drunk In Love". Bey a évidemment remercié son mari, et sa fille, pour leur soutien indéfectible.

Ed Sheeran, John Mayer et Questlove se sont retrouvés pour entonner le tube "Thinking Out Loud", juste après qu'Ed Sheeran a chanté "Evil Woman" avec Jeff Lynne du groupe ELO.

Quelques instants plus tard, Adam Levine du groupe Maroon 5 et Gwen Stefani ont associé leurs forces vocales pour chanter "My Heart Is Open".

Le prix suivant a été remis à Miranda Lambert pour son album Platinum, qui a remporté le Grammy du Meilleur album de country de l'année. Felicitations !

Hozier a cassé la baraque avec "Take Me to Church" aux côtés d'Annie Lennox, qui a repris de façon magnifique "I Put a Spell on You" tiré de son album Nostalgia.

Lady Gaga, Tony Bennett, Grammy Awards

Larry Busacca/Getty Images for NARAS

Le public ne s'y est pas trompé puisqu'il a décerné une standing ovation à la performance sincère des deux chanteurs.

Un certain Barack Obama a fait une apparition très remarquée via une vidéo pour parler d'enrayer la violence faite aux femmes et encourageant les artistes à répandre la nouvelle.

Juste après ça, une ancienne victime de violences domestiques est venue témoigner de son terrible passé, avant que Katy Perry n'entonne son "By the Grace of God".

Tony Bennett et Lady Gaga nous ont donné un petit aperçu de leur concert en commun, et on aurait voulu que leur reprise de "Cheek to Cheek" ne s'arrête jamais.

Puis est venu le temps d'un medley country avec les super stars du genre : Eric Church, Brandy Clark et Dwight Yoakam.

Leur passage a été suivi par un autre trio très impressionnant : Rihanna, Kanye West et Sir Paul McCartney, qui ont interprété le nouveau single de RiRi, "FourFive Seconds".

Paul McCartney, Rihanna, Kanye West, Grammy Awards

Kevork Djansezian/Getty Images

Après un début de soirée plutôt très prometteur jusque-là, Sam Smith a chanté son premier single aux côtés de Mary J. Blige et le résultat a été particulièrement spectaculaire.

Le chanteur colombien Juanes est monté sur scène (pour la première fois depuis sa performance aux Grammy Awards en 2013 où il avait repris une chanson d'Elton John en espagnol) pour interpréter son tube "Juntos".

Prince, vêtu dans un costume orange comme seul Prince peut en porter, est venu présenter le prix du Meilleur album de l'année.

L'un des plus importants trophées de la soirée est allé (encore une fois) à Beck pour Morning Phase. On a même pu lire sur les lèvres du chanteur un "P***** de m****" tonitruant quand il a entendu son nom !

Kanye West est même monté en plaisantant pour lui arracher le trophée des mains. Après tout, Kanye est aux Grammy Awards pour défendre Queen Bey, pas vrai ?!

Kristen Wiig, Grammy Awards

Kevork Djansezian/Getty Images

Puis, tout le monde a écouté attentivement Shia LaBeouf présenter la chanson de Sia, "Chandelier" qu'elle a chanté tandis que la petite Maddie Ziegler et Kristen Wiig nous offraient une performance de danse moderne inoubliable.

Au début, on a eu du mal à savoir s'il s'agissait bien de l'ancienne pensionnaire de Saturday Night en train de danser dans un décor d'appartement en ruines, mais on a fini par la reconnaître ! Quel talent !

Ce fut franchement le moment le plus étrange, dans le bon sens du terme, de la soirée.

L'Académie a ensuite décerné le prix de la Meilleure chanson de l'année à "Stay With Me", composée par James Napier, Sam Smith, et William Phillips.

Beck, Album of the Year, Grammys, Winner

ROBYN BECK/AFP/Getty Images

Beck et Chris Martin, le leader de Coldplay, ont alors associé leurs talents vocaux pour un duo acoustique rempli d'harmonies impeccables et de paroles bien senties.

C'est à ce moment-là que le prix le plus attendu de la soirée, récompensant l'Album de l'année a été décerné à … "Stay With Me" de Sam Smith. Félicitations !

L'Académie des Grammy Awards a ensuite rendu hommage aux chers disparus de l'année écoulée dont Joe Cocker, Joan Rivers et Robin Williams.

Mais avant que la soirée ne s'achève, Beyoncé, John Legend et Common sont montés sur scène pour chanter, la première "Take My Hand, Precious Lord" et les deux autres "Glory" (tirée de la bande originale de Selma).

Le trio de stars a permis de clore de façon très émouvante et très soul cette cérémonie de récompenses.

Bref, ce fut une belle soirée ! Félicitations à tous et rendez-vous l'année prochaine, même heure, même endroit !