• Share
  • Tweet
  • Share
Jason Sudeikis, Olivia Wilde

Dimitrios Kambouris/Getty Images, Nike

Chez la plupart des couples, c'est la femme qui a le plus de chaussures. Mais chaque couple est différent.

Dans une interview avec O, The Oprah Magazine, Olivia Wilde a parlé de la collection énorme de baskets de son fiancé, Jason Sudeikis. Et quand on dit "énorme", on ne plaisante pas : il a des centaines de paires !

"C'est un dingue de baskets, il a environ 200 paires d'Air Jordan. Elles forment un mur très coloré dans notre appartement", a dit Wilde dans le numéro de juillet.

Une paire d'Air Jordan coûte environ 150 $. Faites vos calculs, et le mur de baskets en question aurait une valeur de 30 000 $ en baskets. Un prix qui pourrait faire rougir même la plus dingue de chaussures, Carrie Bradshaw.

Olivia Wilde, The Oprah Magazine

The Oprah Magazine

Quant à sa propre obsession, la jeune maman a révélé sa fixation sur "les objets miniatures, tout ce qui est petit : meubles, appareils photo, arbres, que vous trouverez un peu partout chez moi", a dit Wilde. "Chéri, j'ai rétréci les gosses est mon rêve devenu réalité."

L'actrice de Dr House a aussi parlé de l'élément mode indispensable pour elle : les blazers. "Si vous jetiez un œil dans ma penderie, vous me prendriez pour une présentatrice ou une politicienne : j'ai des douzaines de blazers", a dit Wilde. Et même si elle aime porter ces vestes cintrées, Wilde est coupable d'avoir les yeux plus gros que sa penderie. "Je les achète toujours, en me disant qu'ils seront parfaits pour une tenue, mais je ne les mets jamais."

Collections excentriques et mode à part, l'actrice a aussi parlé de son hobby préféré quand elle ne travaille pas au cinéma et ne s'occupe pas d'Otis Alexander, qui a presque deux mois.

"En tournant Cowboys et envahisseurs au Nouveau-Mexique, Jon Favreau nous a enseigné, à Daniel Craig et moi, la planche à bras sur un lac", a dit Wilde. "Daniel a coulé, car il est trop musclé, mais mes parties féminines m'ont aidée à garder l'équilibre ! Jon m'a offert une planche comme cadeau d'adieu, et c'est devenu un passe-temps agréable : comme le surf avec des petites roulettes !"