• Share
  • Tweet
  • Share
Alec Baldwin

Jesse Grant/WireImage

Alec Baldwin n'était pas d'humeur à être photographié mardi matin.

La star de 30 Rock quittait le bureau de déclaration des bans de mariage de New York avec sa fiancée, Hilaria Thomas, quand un photographe du New York Daily News et lui auraient eu une altercation physique.

Le photographe, Marcus Santos, a dit au journal que l'acteur l'avait frappé. Baldwin, par contre, a une version des faits tout à fait différente...

"Un «photographe» a failli m'envoyer son appareil en pleine figure ce matin. #allpaparazzishouldbewaterboarded", a tweeté Baldwin. (Traduction du hashtag : tous les paparazzis devraient être torturés par l'eau)

Il a aussi tweeté au sujet du journal : "Depuis que ce toqué anglais a pris les rênes au Daily News, ils mentent comme le Post", parlant directement du nouveau rédacteur du journal (Colin Myler a repris le poste de rédacteur en chef du Daily News en janvier 2012 ; avant ça, il a travaillé pour le New York Post et a dirigé News of the World avant qu'ils ne ferment en juillet 2011).

Mais selon le photographe, c'est Baldwin qui a commencé.

"Il avait l'air en colère", a dit Santos. "Il a dit : «Reculez, reculez.» J'ai dit : «Ok, on recule.»"

Le Daily News a dit que Baldwin avait ensuite attrapé un deuxième photographe, Jefferson Siegel, et Santos a dit à la star de Rock Forever de se calmer.

"J'ai dit : «Ne le touchez pas»", a dit Santos. "Je savais qu'il allait m'agresser. J'ai reculé, mais il a continué de me provoquer."

"Il s'est approché de moi, et a commencé à me secouer et me frapper... une fois, en plein dans le menton", a-t-il continué. "Puis il s'est mis à me pousser et me bousculer. Puis il est parti."

"Repose en paix, New York Daily News, qui fut jadis un bon journal", a-t-il ajouté. "Désormais dirigé par les mêmes ordures du Post."

"Je suppose que si le paparazzi en question portait une capuche et que je lui avais tiré dessus, tout cela serait oublié", a-t-il ajouté mardi après-midi, faisant allusion à la tragédie de Trayvon Marton.

Il a aussi fait remarquer sur Twitter : "Le photographe qui m'a agressé est allé (bien plus tard) à l'hôpital affirmant être blessé. Colin Myler et ses manigances viennent à New York..."

Ce n'est bien sûr pas le premier incident de Baldwin avec la presse. Il avait eu une autre altercation avec un photographe du New York Post devant son appartement à New York en 2010.

Il a aussi critiqué le Daily News sur Twitter en début d'année, pour s'être pointé au studio de yoga de Thomas pour prendre des photos d'elle. Il a écrit : "Honte aux ordures sans talent du Daily News d'avoir envahi l'intimité de 75 personnes dans un cours de yoga pour prendre une photo de quelqu'un."