Jamie-Lynn Sigler

Getty Images

Après des mois de dur labeur, Jamie-Lynn Sigler en retire les bénéfices. 

L'actrice de 37 ans des Soprano a partagé les résultats de son programme de fitness récent suite à la naissance de son deuxième fils, Jack, en janvier 2018. 

"Beaucoup d'entre vous m'écrivez sur mon programme de fitness. Le voilà", a-t-elle écrit en légende de deux photos d'elle sur Instagram. "Ça, c'était 5 mois après l'accouchement... et la deuxième photo date de janvier." 

Donnant le mérite à son entraîneuse, Alicia Todisco, Sigler a expliqué qu'elle faisait de l'entraînement musculaire plusieurs fois par semaine "sur un tapis chez moi". "Et puis il ne s'agit PAS d'être mince. Je m'en fiche", a-t-elle conclu. "Ce dur labeur, c'est ce qui maintient mes rêves professionnels et personnels en vie. J'ai une sclérose en plaques et je suis toujours forte." 

Todisco a révélé à E! News exactement quel était le programme de sport de Sigler. En ses mots : "Il s'agit de fitness fonctionnel !" 

"Quand Jamie et moi avons commencé à nous entraîner ensemble après son accouchement, le but de notre programme, ce n'était pas simplement de restaurer ses abdos, mais aussi d'en faire des tablettes de chocolat d'enfer !" a dit Todisco à E! News. "On se sert de mouvements dynamiques qui demandent le travail du corps tout entier simultanément, même si ces exercices sont faits pour cibler les abdos, ils activent aussi les fibres musculaires des pieds à la tête, et cela transforme le corps tout entier." 

Elle a expliqué : "On s'entraîne en utilisant des mésocycles progressifs périodiques, ce qui veut dire que toutes les 4 à 16 semaines, on travaille en visant quelques nouveaux objectifs, avec aussi des objectifs secondaires. Certaines périodes d'entraînement se focalisent sur la force musculaire, et d'autres sur l'endurance, la tonicité et la mobilité. On incorpore différentes disciplines dans ses séances de sport musculaire, y compris le yoga, le Pilates, des exercices cardiovasculaires légers et de l'entraînement à l'équilibre, entre autres."

"Beaucoup d'entre vous m'écrivez sur mon programme de fitness. Le voilà. Ça, c'était 5 mois après l'accouchement... et la deuxième photo date de janvier. @alicia.todisco.training tu as changé la donne pour moi. Je fais de l'entraînement musculaire 2 à 3 fois par semaine sur un tapis à la maison. C'est tout. Et puis, il ne s'agit PAS d'être mince. Je m'en fiche. Ce dur labeur, c'est ce qui maintient mes rêves professionnels et personnels en vie. J'ai une sclérose en plaques et je suis toujours forte. @LundiMotivation"

Quant aux outils, il y a bien des haltères. C'est "sûrement l'accessoire le plus utilisé, et si vous la voyiez avec !", a dit Todisco. "Sans blague, Jamie peut soulever du lourd ! Elle est minuscule, et elle porte ces poids énormes qui sont plus gros qu'elle. C'est comme regarder Super Woman." 

Selon Todisco, tout client peut avoir besoin de modifier ses exercices, y compris ceux comme Sigler qui ont une sclérose en plaques. "La sclérose affecte tout le monde différemment, donc il n'y a pas de modifications précises qui peuvent être généralisées. Pour l'aspect cardiovasculaire, il faut être un peu créatif. Comme avec chaque client, on commence de nouveaux exercices de façon modifiée... assise au lieu de debout, en se tenant pour l'équilibre, ou avec un mouvement plus limité", a dit l'entraîneuse à E! News. "Jamie apprend vite, et comme elle se donne toujours à 200 %, elle ne met pas longtemps à exceller sur un nouveau mouvement sans modifications." 

Quant à l'emploi du temps chargé de toute maman de deux enfants et actrice, Sigler a fait en sorte d'intégrer son programme de fitness.

"J'adorerais recevoir le mérite de la régularité de Jamie et de sa motivation, mais tout ça vient d'elle !" a dit Todisco. "On fait trois séances d'entraînement par semaine, que Jamie a ancrées dans son emploi du temps. Chaque semaine, ces trois heures sont pour elle. Elle comprend l'importance de respecter une routine et est capable de voir le sport comme une vraie priorité." 

Si la star voyage, l'entraîneuse a expliqué à E! News qu'elles prévoient une séance d'entraînement par FaceTime et que l'actrice fait aussi des séances de sport à la maison toute seule, séances prescrites par Todisco. 

"Au-delà de ça, on fait des évaluations pour voir des résultats tangibles régulièrement. On fixe des objectifs, elle les atteint bien avant l'heure et puis on vise encore plus haut", a-t-elle dit. "Quand on voit son travail payer, quand on se sent en meilleure santé, plus forte, plus sûre de soi, son état d'esprit change et au lieu de voir le sport comme une chose qu'on doit faire ou qu'on veut faire... ça devient une chose sans laquelle on ne peut pas vivre. C'est comme une addiction saine !" 

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.