Close
BRAND NEW ON E!
  • News/ 

    Beyoncé parle de sa fausse couche : "L'expérience la plus triste de ma vie"

    Jay-Z, Beyonce Win McNamee/Getty Images

    Bien que Beyoncé soit maintenant la maman de l'adorable petite Blue Ivy, tout n'a pas été rose pour l'épouse de Jay-Z.

    Et maintenant, la chanteuse, qui se produira lors de la mi-temps du Super Bowl, se confie sur sa fausse couche, que son mari rappeur a révélée dans le titre "Glory".

    Mais Beyoncé ne s'est jamais exprimée sur la question, jusqu'à maintenant.

    "Il y a deux ans, je suis tombée enceinte pour la première fois", a déclaré la chanteuse de 31 ans dans Life Is But a Dream, son documentaire pour la chaîne HBO qui sera diffusé ce mois-ci, mais que plusieurs médias ont eu le privilège de regarder en avant-première.

    "J'ai entendu le battement de cœur, et c'était la plus belle musique que j'aie jamais entendue de ma vie."

    On ignore quand la fausse couche a eu lieu, mais elle avoue que ça l'a beaucoup frappée.

    "J'avais choisi des prénoms. J'imaginais déjà à quoi le bébé ressemblerait... Je me sentais très maternelle", a-t-elle déclaré. Elle a découvert qu'il se passait quelque chose quand elle s'est rendue chez sa gynéco pour un examen de routine.

    "Je suis retournée à New York pour faire un examen, et pas de battement de cœur. La semaine d'avant, j'étais allée chez le médecin, et tout allait bien, mais là, il n'y avait pas de battement de cœur."

    Et elle ne connaissait qu'une seule façon de surmonter cette tragédie.

    "Je suis allée en studio et j'ai écrit la chanson la plus triste que j'aie jamais écrite de toute ma vie. C'était d'ailleurs la première chanson que j'ai écrite pour  mon album", a-t-elle déclaré, sans donner le titre de cette chanson ou déclarer si elle a fini sur l'album. "C'était la meilleure forme de thérapie pour moi, car c'était l'expérience la plus triste de toute ma vie."

    Mais tout est bien qui finit bien. Beyoncé et Jay ont eu leur fille, Blue Ivy, le 7 janvier 2011.

    RELATED VIDEOS:

    FROM AROUND THE WEB
    MORE ON EONLINE