À vos marques... Prêts... Et les membres de la couronne d'Angleterre sont partis !

Kate Middleton, son mari le prince William et son frère le Prince Harry ont couru un 50 mètres lors d'un événement caritatif ce week-end.

Le trio s'est rendu au London Marathon Community Track du parc olympique de la reine Elizabeth à Londres pour se joindre à 150 volontaires de l'organisation caritative Heads Together qui s'entraînent pour le marathon de Londres cette année. Les trois membres de la couronne d'Angleterre soutiennent depuis longtemps le groupe qui tente d'éliminer la stigmatisation des maladies mentales.

Harry est arrivé premier, suivi de William et enfin de Kate. Le couple royal s'est gentiment étreint après la course.

Kate Middleton, Prince Harry, Prince William

Alastair Grant - WPA Pool/Getty Images

Kate Middleton, Prince Harry, PDA

Chris Jackson/Getty Images

Kate portait une doudoune rouge pour l'occasion, un pantalon noir et des chaussures de la même couleur et arborait une queue de cheval. William portait un pull bleu marine par-dessus une chemise blanche, des chaussures de sport bleues et blanches et un chino olive, tandis que son frère portait une doudoune bleue marine, un chino bleu sombre et des chaussures de sport olive.

Heads Together est l'organisation caritative de l'année pour le marathon de Londres.

"Leurs altesses royales soutiennent la campagne #HeadsTogether pour inviter les gens à parler des maladies mentales", a tweeté le palais de Kensington dimanche.

Les membres de la royauté favorisent une prise de conscience des maladies mentales depuis des années et ont aidé à promouvoir la campagne Heads Together l'an dernier ainsi que d'autres organisations caritatives.

"S'attaquer à la stigmatisation entourant ce problème est un de leurs chevaux de bataille", avait précisé le palais de Kensington Palace dans un communiqué de presse en 2016. "Ils ont vu trop souvent des gens avoir peur de reconnaître leurs problèmes mentaux. Cette peur des préjugés et du jugement d'autrui empêche les gens de chercher à se faire soigner et ça peut détruire des familles et des vies. Ils souhaitent qu'on en parle différemment au niveau national."

  • Share
  • Tweet
  • Share