• Share
  • Tweet
  • Share
Russell Crowe, RZA

Craig Barritt/Getty Images

RZA raconte sa version des faits concernant le scandale entre Russell Croweet Azealia Banks

Dans un long communiqué posté sur sa page Facebook, le rappeur offre son point de vue sur ce qui s'est passé et ce qui a conduit la chanteuse à prétendre que l'acteur néo-zélandais l'a "traitée de nég*****, [l'a] étranglée, [l'a] jetée dehors et [lui a] craché dessus", dans sa suite du Beverly Hills Hotel. 

"Peace. D'habitude, je ne réponds pas aux attaques personnelles des réseaux sociaux. Mais dans le cas d'Azealia Banks, je suis contraint de m'exprimer. Tout d'abord, je ne lui souhaite que de bonnes choses ainsi qu'à tous les artistes en difficulté dans ce milieu complexe", commence RZA, expliquant ensuite avoir rencontré la rappeuse en lui faisant passer une audition pour son prochain film intitulé Coco

"J'ai entendu les rumeurs concernant ses problèmes dans le milieu mais je n'y ai pas cru en me référant à la présomption d'innocence", poursuit-il. "Mon producteur et moi-même avons tout fait pour qu'elle fasse partie du film et nous avons réussi. Pendant le tournage, tout s'est bien passé et elle a bien travaillé. Ma seule expérience avec elle a été professionnelle, avant la fête de fin de tournage. Par conséquent « JE N'AVAIS AUCUNE EXPÉRIENCE DE SON COMPORTEMENT EN SOCIÉTÉ... »"

Azealia Banks

Cassandra Hannagan/Getty Images

RZA révèle ensuite avoir offert une "aide financière" à Azealia et l'avoir aidée à obtenir un contrat de disque, bien qu'il ait appris son côté "explosif" par un ami.

Le rappeur de 47 ans prétend ensuite avoir donné des conseils de carrière à l'interprète de "212" et lui avoir payé son billet d'avion pour Los Angeles ainsi que son hôtel avant leur rencontre prévue. "Je l'ai invitée à me rencontrer au BHH Polo Lounge. J'avais aussi prévu de passer du temps avec mon pote [Russell Crowe] dans sa suite, et je lui ai demandé si elle pouvait se joindre à la fête. Il m'a répondu «pas de problème Bobby» donc je l'ai invitée", écrit RZA à propos de l'incident. 

"Avant la fin de la soirée, Azealia avait déjà insulté la moitié des gens présents, elle parlait fort et elle était désagréable. Il n'y avait rien de marrant dans son comportement. J'étais un peu gêné parce que c'était mon invitée", se souvient-il avant d'ajouter : "La violence verbale peut être tolérée mais pas la violence physique... Azealia a menacé une fille de la couper au visage avec un verre, avant de se saisir d'un verre et de l'attaquer physiquement sans raison apparente. Russell a empêché l'agression et l'a expulsée de sa suite."

  

RZA attribue le comportement d'Azealia à "des médicaments ou à de l'alcool", avant de préciser qu'il l'a raccompagnée chez elle, avant de rejeter en bloc les accusations à l'encontre de Russell Crowe. 

"Je n'ai pas entendu Russell la traiter de nég***** [sic] Je n'essaie pas de protéger Russell. Il peut très bien se défendre", conclut le membre du groupe Wu-Tang Clan. "Mon art, mon talent et mon succès parlent d'eux-mêmes et la récente calomnie d'Azealia à mon encontre et le fait qu'elle joue les victimes reflètent la personnalité de la personne qui était dans cette pièce ce soir-là. J'ai une femme, des filles, des sœurs et des femmes dans mon équipe, donc je protège les femmes tous les jours. Je prie pour qu'aucune d'elles ne se comporte de la manière dont j'ai vu Azealia Banks se comporter ce soir-là."

Un porte-parole de la chanteuse déclare à E! News : "Le manager d'Azealia n'en revient pas que RZA ait réussi à utiliser autant de stéréotypes et à faire preuve d'autant d'ostracisme à l'encontre d'Azealia dans son communiqué."

Le compte-rendu du rappeur intervient un jour après qu'Azealia a parlé en exclusivité à E! News de ce qui s'est passé ce soir-là. 

La version de la rappeuse new-yorkaise confirme la version de RZA sur la façon dont elle s'est retrouvée chez Russell Crowe, mais diffère après cela, quand elle avance avoir blagué sur le fait de faire des films d'horreur avec le groupe en se moquant de leur travail, et que la tension est montée d'un cran avec l'acteur après qu'il a fait un commentaire et qu'une autre femme l'a menacée agressivement. 

"J'ai ajouté : « Si je te lance quelque chose et que tu te blesses, ce sera la fin de la soirée. On va tous avoir l'air idiot, et ce sera une horrible soirée »", nous a-t-elle expliqué.

À ce moment-là, Azealia prétend que Russell s'est tourné vers elle pour qu'elle soit la seule à pouvoir l'entendre murmurer : "Même si tu essayais, tu ne serais pas assez proche, nég*****."

Elle a ajouté : "Et tout d'un coup, quelqu'un m'étrangle, me tire de la pièce et me crache dessus. Je me suis sentie humiliée, trahie, une moins que rien. On aurait presque dit un traquenard", précisant que personne n'était venu à sa rescousse, pas même RZA. 

Russell n'a pas encore fait de commentaires à propos de cette soirée.