• Share
  • Tweet
  • Share
Anthony Kiedis

Courtesy Lisa Lake / Getty Images

Il semblerait qu'Anthony Kiedis ait quelques problèmes médicaux.

Le leader des Red Hot Chili Peppers a eu un problème de santé l'été dernier quand il a frôlé l'insuffisance rénale, le poussant à suivre un traitement médical.

Le New York Daily News a cité des sources proches de Kiedis disant que des années de fêtes et d'abus de drogue avaient eu raison du rockeur, au point qu'il soit obligé d'aller plusieurs fois au centre médical Cedars-Sinai à Los Angeles pour suivre un traitement rénal.

"La santé d'Anthony était plutôt faible", a dit une source au journal. "L'insuffisance rénale était une possibilité. Ils ont même parlé de le mettre sur une liste de transplantation, par prudence, mais cela a ouvert la boîte de Pandore, car les gens avec un historique d'abus de drogue et d'alcool ont moins de chances de recevoir les organes dont ils ont besoin."

Au cours des années, Kiedis, 46 ans, a parlé de son combat avec la dépendance à la drogue, par le biais de chansons comme le hit des Peppers de 1991, "Under the Bridge" ou en 2004, dans ses mémoires intitulés Scar Tissue, dans lesquelles il raconte comment il se droguait dans les rues de L.A. et vivait la vie d'un junkie. Il serait sobre depuis 2000, serait devenu végétarien et se serait mis au yoga.

Depuis les séjours à l'hôpital du chanteur cet été, un autre ami a dit au Daily News que "l'avis général est que les traitements ont aidé, et qu'il va de mieux en mieux".

Un porte-parole de Kiedis n'a pas fait de commentaire, mais le camp du chanteur avait précédemment étouffé l'histoire.

Les premiers combats de Kiedis avec l'abus de drogue doivent faire l'objet d'une série télé, puisque la chaîne de câble HBO développe une adaptation de Scar Tissue, une série télé sur son enfance auprès de son père dealer et leur déménagement du Michigan en Californie.

Pendant ce temps, les Red Hot Chili Peppers font un break dans leur tournée, après la sortie de leur dernier album, Stadium Arcadium, mais leur bassiste, Flea, projette de rejoindre Rod Stewart et le guitariste des Rolling Stones, Ron Wood, pour une réunion du groupe des années 70, Faces.