• Share
  • Tweet
  • Share

Hayden Panettiere refuse de garder le silence au sujet de sa lutte contre la dépression post-partum.

La star de 26 ans a confirmé en octobre qu'elle était entrée volontairement dans un centre de traitement alors qu'elle continuait de lutter contre la maladie suite à la naissance de sa fille Kaya, qu'elle a eue avec son fiancé, Wladimir Klitschko, en décembre 2014. 

"Cela a amélioré ma vie", a dit Panettiere aux Critics' Choice Awards au sujet d'avoir parlé de sa lutte publiquement. "Je crois et j'espère que cela a aidé la vie d'autres gens et que cela a apporté plus de compréhension, car la dépression post-partum n'était pas quelque chose qui m'était familier. On ne peut pas vraiment le comprendre à moins de le vivre personnellement."

"Je n'avais pas réalisé toute la honte qu'il y a autour de la maladie", dit-elle.

Hayden Panettiere

AP Photo

Elle a aussi dit qu'elle avait beaucoup appris ces derniers mois, plus qu'elle ne l'aurait imaginé. 

"Je fais ça depuis si longtemps, et je crois que j'ai caché qui j'étais vraiment et j'avais peur, j'étais terrifiée qu'on me juge, qu'on n'aime pas une chose que j'ai dite, ce que je portais, ce que je faisais", a dit Panettiere.

Mais elle est prête à être bien dans sa peau. "Je veux donner le bon exemple à ma fille et lui dire qu'elle peut être qui elle veut, elle n'a pas à avoir peur que ça ne plaise pas à quelqu'un, car quoi qu'on fasse, il y a toujours quelqu'un à qui ça ne plaît pas", a dit Panettiere. "J'ai été stupéfaite des réactions positives et très heureuse de pouvoir défendre les femmes qui souffrent de cette maladie et leur dire qu'elles ne sont pas seules. Cela ne veut pas dire qu'elles sont faibles."

"Cela ne veut pas dire qu'elles sont de mauvaises mères", a-t-elle continué. "Cela ne veut pas dire qu'elles sont bizarres, et elles peuvent se faire aider si elles en ont besoin."

Pour plus d'informations sur la dépression post-partum et les traitements, allez sur postpartumprogress.com.