• Share
  • Tweet
  • Share
Jennifer Lopez, TV Guide

Kenneth Willardt / TV Guide

Avec une carrière de musique et de cinéma ainsi que des entreprises florissantes et deux enfants adorables, on pourrait penser que Jennifer Lopez a déjà atteint son apogée... mais elle ne fait que commencer son ascension.

D'ailleurs, J.Lo a parlé avec TV Guide et leur a dit que 2016 serait sa grande année.

"Ça va être une grande année pour moi", explique-t-elle. "J'ai American Idol, j'ai Shades [of Blue], j'ai mon spectacle à Las Vegas qui commence. J'ai tellement de projets en cours côté marketing. Je ne sais pas comment le décrire, mais ça va être une grande année pour J.Lo. Une année très J.Lo, que ça vous plaise ou non !"

Jennifer Lopez, TV Guide

Kenneth Willardt / TV Guide

On a du mal à imaginer qu'une année très J.Lo déplaise à qui que ce soit (super année, à notre avis !), mais elle admet qu'elle a des ennemis et des gens qui l'ont mal comprise par le passé. 

"Quand j'ai commencé à faire American Idol, les gens ont commencé à voir ma vraie personnalité", dit-elle. "Je crois qu'avant, il y avait beaucoup de fausses idées à mon sujet, on croyait que j'étais une vraie diva, ou problèmatique, ou très exigeante, des choses comme ça. Mais quand j'ai commencé à faire cette émission, on pouvait voir ma vraie personnalité, à savoir que je suis émotive, joyeuse et sympa."

Elle explique aussi : "Je crois qu'il y avait cette fausse idée que je n'étais pas sympa. Je ne sais pas pourquoi ça arrive à beaucoup de femmes dans ce milieu, mais c'est la tendance. Beaucoup d'entre nous sommes comme vos amies. Je suis une vraie nana, je passe du temps avec mes copines, des choses comme ça. Ma vie est inhabituelle, mais je reste très normale, j'ai les pieds sur terre."

Jennifer Lopez, 2015 American Music Awards

Kevin Winter/Getty Images

Et beaucoup de sa personnalité très "fille normale" est liée à son éducation. Elle a grandi dans un quartier du Bronx à New York avec très peu. Quand elle a choisi de danser plutôt que de faire des études, sa mère l'a virée de la maison. 

"Je dormais sur un lit de camp dans un studio de danse avant de percer", révèle Lopez. "Ma vie, ça a été de bosser dur, de sortir de la houlette de mes parents et de voler de mes propres ailes. J'avais besoin de ce moment."

Elle est désormais devenue l'une des femmes les plus admirées du métier, prenant différents rôles à l'écran comme hors champ. 

"Je suis heureuse d'avoir brisé le moule", ajoute-t-elle. "On ne peut pas continuer d'agir comme si c'était encore les années 50. Les femmes sont fortes, audacieuses. Et désormais, ça se reflète dans notre art."