• Share
  • Tweet
  • Share
Two Cats Kissing

Getty Images

C'est vrai que le monde peut être affreux. Il n'y a qu'à voir certaines histoires récentes de criminels stupides, d'idiots qui dépensent leur argent pour des choses superficielles ou encore les drôles de citations de Jason Biggs.

Mais de temps en temps, ça fait du bien de voir qu'il peut se passer de bonnes choses sur notre chère planète. Et c'est ce qu'a voulu montrer Reddit en posant à ses utilisateurs la question suivante : "Quelle est la chose la plus gentille qu'un inconnu (quelqu'un que vous n'avez jamais revu depuis) ait faite pour vous ?"

Les réponses vont vous redonner foi en l'humanité. La prochaine fois que vous serez témoin d'une horrible histoire et que vous aurez envie de déménager sur la lune, relisez cet article et ces 16 actes de bonté :  

1. "Quand j'ai perdu mon travail il y a des années, alors que je devais nourrir ma femme et mes deux enfants, quelqu'un m'envoyait 100 dollars en liquide ou un bon d'achat valable dans un supermarché par la poste. J'ai reçu ces lettres non nominatives chaque semaine ou tous les 15 jours. J'ignore encore à ce jour qui me les a envoyées." DrMussintouchit

2. "Un jour, à l'âge de 12 ans, je rentrais à pied de l'école quand au moment de traverser la route, j'ai été renversé par une voiture. Le conducteur du véhicule a pris la fuite. Un passant qui s'est occupé de moi [après l'accident] était tellement en colère après le fuyard qu'il a passé plusieurs annonces dans des journaux nationaux, en décrivant la voiture et les dommages potentiels pour l'identifier. Trois jours plus tard, le chauffard s'est rendu, expliquant que des gens l'avaient reconnu grâce aux annonces et l'avaient menacé. Un parfait inconnu a dépensé pas mal d'argent afin qu'on trouve le type qui m'avait renversé avec sa voiture." —Heliocentrizzl

3. "Un jour à Londres, un homme m'a donné un billet de transports valable pour toute la journée sans dire un mot. Il devait être 9 heures du matin, et je l'ai utilisé pratiquement toute la journée." —SubatomicGoblin

4. "Quand j'avais trois ans, mes parents étaient très pauvres. Mon père étudiait pour obtenir son doctorat, ma mère avait deux bébés et essayait de travailler tant bien que mal, malgré des dettes d'études… Un jour, je me rappelle qu'ils avaient amassé toutes les petites pièces qu'ils possédaient pour nous acheter un peu de riz, des haricots et du lait… Un dimanche après avoir été à la messe, on a découvert sous notre porche un tas de paniers à provisions ! Jusqu'à ce jour, mes parents ne savent pas qui a fait ça." —CrossEyedPig

Macaque, Mother

Getty Images

5. "À peu près tous les gens qui nous ont aidés après l'ouragan Katrina… Le docteur qui est resté à l'hôpital pour soigner les animaux. Quand on a été évacués, ils n'ont pris que les hommes, pas les animaux. On a dû abandonner notre chien. Notre docteur a refusé de partir, alors la Garde nationale a apporté de la nourriture pour animaux pour qu'ils survivent. Finalement, des bateaux et des hélicoptères ont été envoyés (Matthew McConaughey était sur place) pour sauver tous les animaux." —DoctorWhosOnFirst

6. "Je devais avoir environ 12 ou 13 ans, quand je me suis fait très mal en roller en descendant une pente très raide dans une rue très passante, et que je me suis ouvert le genou. Les gens passaient devant moi sans s'arrêter jusqu'à ce qu'un couple de personnes âgées s'arrête pour m'aider… Deux semaines plus tard, j'avais 10 points de suture et je marchais avec des béquilles. Je suis appelé dans le bureau du principal qui me tend une carte et une boîte emballée. La carte vient du couple qui me souhaite un prompt rétablissement. Dans la boîte se trouve un discman. C'était mon premier. Quelques jours plus tard, je suis allé avec ma famille chez eux pour les remercier de m'avoir aidé et pour le cadeau. Je n'ai plus jamais entendu parler d'eux mais je me rappellerai d'eux toute ma vie !" —dj destroyer

7. "Je ne sais pas nager. Un jour, quand j‘étais enfant, ma copine m'a emmené à la piscine de son quartier. Tout allait bien tant que j'étais dans la partie peu profonde, mais elle a suggéré d'aller sauter du plongeoir et elle m'a forcé à y aller. Je me suis retrouvé dans l'eau et là je me suis dit : «C'est horrible, je ne sais pas nager», alors je me suis accroché de toutes mes forces au premier adulte qui passait et j'ai hurlé : «DIRECTION LA PARTIE PAS PROFONDE». Il m'a transporté sur son dos, jusqu'à ce que j'aie pied." —idgapho

8. À l'époque, j'étais serveuse dans un restaurant italien, et je discutais avec un de mes clients de films et de livres quand il m'a suggéré de lire Peace Like a River de Leif Enger. J'ai répondu que j'irais le chercher à la librairie en face du restaurant le lendemain. Quand j'y suis allée, dans ma tenue de serveuse, l'employée m'a demandé si j'étais susandeath et quand j'ai dit oui, elle m'a dit qu'un homme était déjà passé pour commander le livre pour moi et qu'il arriverait dans 15 jours. Je n'ai jamais revu ce client, mais il avait raison, le livre est vraiment bien." —susandeath

Polar Bears

Getty Images

9. "Mon frère jumeau et moi, on devait avoir quatre ans, et ma petite sœur devait avoir un an. Ma mère travaillait pendant la journée et mon père, la nuit, et tous les deux passaient leur temps libre (alors qu'ils auraient dû dormir) à essayer de s'occuper de trois jeunes enfants grognons et affamés… On nous coupait souvent l'électricité, car nos parents n'avaient pas de quoi payer les factures.

Je me rappelle qu'une fois, pendant l'hiver, alors que l'électricité venait d'être coupée, quelqu'un a frappé à la porte. Ma mère est allée ouvrir et quand elle revenue, elle pleurait avec une enveloppe dans la main. Mon frère et moi, on croyait que c'était une lettre d'expulsion ou un truc dans le genre, mais en fait, l'enveloppe était remplie d'argent. Ma mère parle encore aujourd'hui de l'inconnu qui nous a laissé cet argent et jure qu'on n'aurait pas passé l'hiver sans ce don. Merci, généreux inconnu." —LackofaBetterNameX

10. "Quand j'avais environ 5 ans au milieu des années 70, j'étais assis sur un cheval mécanique devant le supermarché et je jouais dessus en attendant que ma mère ait fini ses courses. C'est à ce moment-là qu'une femme est passée et qu'elle a mis une pièce dans le manège. J'étais aux anges. C'est un moment de pur bonheur dont je me souviens parfaitement. J'ai même un souvenir assez précis du visage de cette généreuse inconnue."—bland3000

11. "Je venais d'apprendre la terrible nouvelle que mon frère de 26 ans était mort subitement la veille. Deux jours plus tôt, je m'étais sérieusement brisé la cheville, ce qui m'empêchait de conduire pendant six heures pour rentrer chez moi. Je me suis alors rendu à l'aéroport… et je me suis écroulé sur mon siège en essayant de ne pas craquer en public. Sans dire un mot, une vieille dame assise à côté de moi a tendu la main et a tenu la mienne. Elle n'a rien dit… et a continué à me tenir la main. C'est un très beau geste de la part d'une inconnue qui a compris que j'étais sur le point de craquer."—BLINDANDREFINED

12. "J'étais très déprimée après avoir eu un bébé et je commençais un nouveau travail. J'avais du mal à comprendre comment on faisait quand un client ramenait quelque chose et j'avais en face de moi un client impatient qui devenait de plus en plus agressif. J'étais encore très émotive et je me suis mise à pleurer. La cliente suivante a quitté le magasin et j‘ai cru qu'elle aussi était en colère, mais elle est revenue avec des gâteaux. Elle était partie m'acheter des gâteaux. Et là, je me suis remise à pleurer"—Reportablegirl

Foxes

iStockphoto

13. "J'avais 18 ans, je venais d'emménager à New York et j'essayais de m'acclimater à cette nouvelle vie (puisque je viens d'une petite ville du Sud des États-Unis). C'était la première fois que j'utilisais les transports en commun et je ne savais pas comment acheter un billet. J'étais devant le seul distributeur qui fonctionnait avec une file de gens derrière moi qui attendaient d'acheter leur billet. J'étais un peu désespéré parce que je savais que je faisais attendre des gens. J'ai commencé à me faire insulter. On me disait de "me magner", que "j'étais stupide !". Et j‘ai commencé à avoir les larmes aux yeux ce qui m'a rendu encore plus nerveux.

C'est là qu'un type est sorti de la queue et a dit à tout le monde de se calmer. Il est venu vers moi et m'a montré toutes les étapes et a même payé une carte d'abonnement pour 12 trajets. Il m'a tapé dans le dos en me disant : «Tous les New-Yorkais ne sont pas des enfoirés, mais la prochaine fois qu'on t'engueule, fais pareil et ils te laisseront tranquille.»" À cet instant, je ne me sentais plus si seul." —Wiffle_Snuff   

14. "C'était l'époque de Noël et je travaillais dans un magasin de jouets situé dans un centre commercial. Une adolescente est rentrée et sur son T-shirt, il y avait le logo de mon jeu vidéo préféré. Je l'ai complimentée sur son T-shirt avant de lui demander où elle l'avait acheté, étant donné que je ne l'avais vu que sur des T-shirts pour homme. Elle m'a dit où elle l'avait trouvé avant de quitter le magasin.

Je suis alors allée dans la salle de repos pour dire à mon petit ami de me l'acheter pour Noël et quand je suis retournée à mon poste, la cliente m'attendait. Elle m'a donné un sac en me disant : «Joyeux Noël ! J'espère que c'est la bonne taille», avant de repartir. Elle était allée m'acheter le T-shirt et ça m'a beaucoup touchée." —Smile_for_the_Camera

15. "Je suis parti en avion en Irlande pour assister à un match de rugby. La veille, une partie du stade avait brûlé, donc ils ont annoncé que les détenteurs des tickets de cette section n'allaient pas pouvoir voir le match. Nous étions au pub quand on a appris la nouvelle. Un enfant de 10 ans a entendu notre conversation… Il a alors regardé son père en lui disant (avec un fort accent irlandais) : «Papa, on n'a qu'à leur donner nos billets. On peut toujours voir un autre match.» Je n'en revenais pas qu'un si jeune enfant soit aussi généreux !" —RJ4Aloha 

16. "Quand j'avais 12 ans, un jour, je suis allé dans une librairie avec mes cousins. On a acheté quelques livres, avant de sortir pour commencer à les lire. Un vieil homme n'arrêtait pas de nous dévisager pendant 10 minutes et là, il s'est levé de son banc et il est entré dans la librairie. Il en est ressorti cinq minutes plus tard avec trois bons d'achat. Il s'est approché de nous avec un sourire et nous a dit : «J'adore voir des enfants lire», avant de donner à chacun de nous un bon d'achat d'un montant de 20 dollars. Je n'ai jamais été aussi étonné et touché de ma vie." —GabeTheNerd 

Pour découvrir plus de gestes de bonté, allez vite lire l'article entier sur Reddit !