• Share
  • Tweet
  • Share
Lindsay Lohan, Playboy

Playboy

Rien n'atterrit dans Playboy — et encore moins en couverture sans le feu vert de Hugh Hefner.

Et quand ses rédacteurs à Chicago ont proposé l'idée d'avoir Lindsay Lohan... le fondateur du magazine n'était pas convaincu.

"J'ai été très surpris", a reconnu Hefner dans une interview exclusive avec E! News. "Je n'étais pas sûr au départ, puis c'est devenu énorme."

Lohan a tous les bons atouts aux bons endroits, n'est-ce pas ? Pourquoi Hef hésitait-il ?

"Je ne savais pas où elle en était dans sa vie", a-t-il dit en souriant. "Ça dépend de si on est mardi ou jeudi."

D'ailleurs, Hefner a dit que la raison pour laquelle il a demandé à refaire la séance photos de Lohan qui a eu lieu avant son séjour de cinq heures en prison était parce qu'il n'était pas satisfait du style et trouvait les photos peu flatteuses, sans le côté poli qu'il recherchait.

Et c'est un expert.

Hefner a dit qu'il n'avait pas parlé à Lohan directement, mais qu'il avait expliqué à l'équipe exactement ce qu'il recherchait... et il l'a obtenu.

"Les images et le concept pour les images viennent de moi", a-t-il expliqué. "Elle avait déjà fait de la nudité partielle. Je voulais faire quelque chose de mémorable. Alors ce qui était naturel, vu que c'est une grande fan de Marilyn Monroe, c'était de faire un hommage à la séance photos sur velours rouge de Marilyn Monroe, qui était notre toute première Playmate, par Tom Kelley"

Quand on lui a demandé ce qu'il en était de la rumeur selon laquelle elle ne voulait pas poser nue au départ, mais qu'Hefner aurait insisté, il a confirmé que c'était vrai.

"Je crois que c'était surtout sa mère et son entourage qui la poussaient à éviter la nudité", a fait remarquer Hefner. "Et j'ai dit : «On fait une séance photos de nu. On va le faire de façon très classe, et de façon inoubliable.»"

Est-il satisfait du produit fini, qu'il a accepté de mettre en vente 10 jours en avance, après que les photos ont commencé à circuler sur Internet ?

"Je trouve que le résultat est bien au-delà de tout ce que j'aurais pu imaginer", a dit Hef. "Les gens ne sont pas près d'oublier ces images."

Et puisque c'est sorti avant Noël au lieu d'après, il a même dit que c'était parfait pour mettre sous le sapin !