Harvey Weinstein

John Minchillo/AP/Shutterstock

Un verdict a été rendu dans le long procès d'Harvey Weinstein

Lundi, un jury de sept hommes et cinq femmes est parvenu à une décision dans cette affaire qui dure depuis plus de deux ans, après cinq jours de délibération. Le grand producteur hollywoodien déchu, qui est accusé de dizaines de comportements sexuels abusifs depuis que le New York Times et le New Yorker ont publié une série de reportages en 2017, a été reconnu coupable de deux chefs d'accusation, viol au troisième degré et agression sexuelle aggravée. Il n'a en revanche pas été reconnu coupable de prédation sexuelle et de viol aggravé. 

Weinstein, qui n'a cessé de nier toutes les accusations de relations sexuelles non consenties, a été menotté et a quitté le tribunal après qu'une remise en liberté en attendant que sa peine soit prononcée a été refusée. Sa sentence sera rendue le 11 mars. Selon le procureur Cyrus Vance Jr, l'homme de 67 ans risque entre cinq et 25 ans de prison pour agression sexuelle aggravée.

"C'est une nouvelle ère parce qu'Harvey Weinstein a enfin été reconnu coupable des crimes qu'il a commis", a déclaré Cyrus Vance Jr devant la presse. "Les femmes qui se sont exprimées courageusement en prenant de gros risques ont rendu cela possible."

"Le procès et la décision du jury marquent une nouvelle ère pour la justice, pas seulement pour les Briseuses de Silence, qui se sont exprimées en prenant de gros risques, mais pour toutes les rescapées d'agressions, d'abus et de harcèlement au travail", a déclaré Tina Tchen, présidente et PDG de la fondation TIME'S UP, dans un communiqué. "Nous avons une dette de reconnaissance envers Mimi Haleyi, Jessica Mann, Annabella Sciorra, Dawn Dunning, Tarale Wulff et Lauren Young et toutes les Briseuses de Silence pour leur courage et détermination face à cet homme au tribunal. Nous continuons à les croire — à les croire toutes — et à être solidaires avec elles."

"Le verdict du jury envoie un message fort au monde sur les progrès qui ont été faits depuis que les Briseuses de Silence de Weinstein ont déclenché un mouvement inarrêtable. En deux petites années, TIME'S UP a aidé à faire passer de nouvelles lois pour aider les rescapées à obtenir justice, a aidé des milliers de personnes à traîner devant la justice des harceleurs et agresseurs, et a changé la donne sur la compréhension de la sécurité et de l'équité dans le monde du travail", peut-on encore lire. "Si nous célébrons ce moment historique, notre combat pour réparer ce système déficient qui a permis à des agresseurs en série comme Harvey Weinstein de s'attaquer à des femmes continue. Les agresseurs où qu'ils soient et les forces puissantes qui les protègent devraient être en alerte : on ne reviendra pas en arrière."

Le parquet a terminé son plaidoyer le 6 février, après le témoignage de six femmes, dont deux que Weinstein aurait agressées sexuellement et pour lesquelles il risque une condamnation. Les quatre autres femmes ont témoigné pour prouver que Weinstein était un prédateur sexuel récidiviste. 

La défense, en revanche, a tenté de discréditer ses accusatrices, arguant qu'elles étaient volontaires de ces actes sexuels. Un témoin a même avancé que Jessica Mann "parlait en termes élogieux" de Weinstein.

L'équipe juridique du producteur déchu a fini sa plaidoirie sans que l'homme de 67 ans ne soit jamais appelé à la barre. Ce faisant, le parquet n'a jamais été en mesure de pratiquer un contre-interrogatoire. 

"Weinstein a peut-être pu éviter de témoigner dans ce procès au pénal, mais il ne bénéficiera pas de ce droit au civil", a déclaré l'avocat Douglas H. Wigdor, qui défend plusieurs des victimes présumées, dans un communiqué. "J'attends avec impatience le jour où je pourrai pratiquer un contre-interrogatoire à son encontre et où je lui demanderai de répondre du mal qu'il a fait à tant de femmes."

Le marathon juridique de Weinstein a commencé en mai 2018 quand il a été arrêté à New York, avant d'être inculpé par un grand jury. En juin 2018, l'homme a plaidé non coupable de trois chefs d'accusation et encore non coupable de nouvelles accusations le mois suivant. 

L'actrice Anabella Sciorra a déclaré dans un communiqué : "Mon témoignage a été douloureux mais nécessaire. J'ai parlé en mon nom et avec la force de plus de 80 victimes d'Harvey Weinstein dans mon cœur. Si nous espérons une issue équitable qui rende justice une bonne fois pour toutes, il ne faut jamais regretter d'avoir brisé le silence. Car en disant la vérité face au pouvoir, nous pavons la route à une culture plus juste, loin du fléau des violences faites aux femmes."

Harvey Weinstein

Seth Wenig/AP/Shutterstock

Lance Fletcher, un expert juridique, explique à E! News que Weinstein risque au minimum cinq ans dans une prison fédérale, étant donné que le chef d'accusation le "plus grave" pour lequel il a été reconnu coupable est un acte sexuel criminel aggravé. Il précise que ce type de délit peut entraîner une peine comprise entre cinq et 25 ans de prison. "Étant donné qu'il a 67 ans, on ne peut pas faire pire. En réalité, c'est la même sentence qu'il aurait reçue s'il avait été déclaré coupable de viol aggravé, donc même si on a l'impression qu'il a échappé au pire, ce n'est pas du tout le cas."

Notre spécialiste ajoute que le chef d'accusation le moins grave lui vaudra "moins de cinq ans", mais le "juge peut additionner ses peines à New York, même si c'est peu probable". Compte tenu de toutes les peines qui pèsent contre lui, Lance Fletcher estime que Weinstein pourrait écoper de 29 ans de prison au maximum, "du jamais-vu", précise-t-il.

En plus d'une longue incarcération, il devra s'inscrire au registre des délinquants sexuels. 

Alors que cette affaire touche à sa fin à New York, Weinstein fait face à quatre chefs d'inculpation pour agressions sexuelles à Los Angeles. Il est accusé d'avoir violé une femme non identifiée dans la chambre d'hôtel de la victime et d'avoir agressé sexuellement une autre femme dans une suite d'un hôtel de Beverly Hills le lendemain soir. Les deux agressions auraient eu lieu en février 2013. 

  

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.