Ariana Grande évoque le côté sombre de ses concerts : "C'est l'enfer"

"Honnêtement, c'est très dur", révèle la chanteuse.

par Alyssa Morin | Traduit par David K | avr. 19, 2019 15:21Tags
Ariana Grande, costumes, Sweetener World TourKevin Mazur/Getty Images for Ariana Grande

Ce qui différencie Ariana Grande des autres stars, c'est sa proximité et son honnêteté avec ses fans.

Jeudi, la chanteuse de 25 ans a fait preuve de beaucoup de sincérité quand l'un d'eux a tweeté : "La musique est ta thérapie et j'adore voir le fait qu'elle te guérisse." Si beaucoup s'attendaient à ce que l'interprète de "Thank U, Next" soit d'accord avec son Arianator, elle a révélé que ce n'était pas toujours le cas.

"Composer est thérapeutique", a-t-elle répondu dans un tweet effacé depuis (mais conservé par plusieurs fans). "Se produire est comme revivre tout ça une nouvelle fois et c'est l'enfer."

Juste après son commentaire, ses fans se sont précipités pour lui faire part de leur soutien. Beaucoup lui ont fait savoir qu'ils "ne lui en voudraient pas" si elle annulait la fin de sa tournée Sweetener. Mais l'intéressée a précisé que bien qu'elle soit "troublée et fatiguée", elle n'avait aucune intention de "faire ça".

Quand un autre fan a demandé à Ariana si la tournée était bonne pour sa santé, elle a répondu : "Je ne pense pas."

lire
Ariana Grande évoque son stress post-traumatique dans un message fort sur Instagram

"Honnêtement, c'est très dur. Je pense à [plein] de choses et mon esprit est préoccupé", a reconnu l'interprète de "God Is a Woman". "Mais je fais de mon mieux." Elle a ensuite ajouté dans un autre tweet : "C'est juste que je me sens vide et je voudrais avoir plus de choses à dire / une meilleure énergie à vous donner mais en ce moment, je n'ai rien. Je vous aime."

Kevin Mazur/Getty Images for AG

Cette révélation fait suite à sa performance remarquable à Coachella 2019 (c'est la plus jeune tête d'affiche du festival).

Récemment, la chanteuse a évoqué ses problèmes mentaux. Dans sa story Instagram, elle a révélé l'incroyable niveau de trouble post-traumatique dont elle souffrait après avoir fait une scintigraphie du cerveau.

"Je ne voulais faire peur à personne avec mon truc au cerveau", a-t-elle écrit le lendemain de la diffusion de l'imagerie en question. "Ça m'a juste bluffée. J'ai trouvé ça très instructif et intéressant et je voulais tous vous encourager à vérifier votre cerveau / à écouter votre corps / et à prendre soin de vous."

Ariana a ajouté : "J'adore la science et voir la réalité physique de ce qui se passe à l'intérieur était incroyable. Je le ressens tout le temps, mais le voir est très différent et vraiment super intéressant."

La star souhaite parler encore plus ouvertement de ses troubles post-traumatiques, quand elle se sentira prête et plus "guérie". Elle a précisé : "Je m'occupe en permanence de ma santé / j'apprends à gérer la douleur (comme nous tous). Chaque jour est différent, mais je fais de mon mieux."