Holiday Movie Guide

À Hollywood, ce ne sont pas les superlatifs qui manquent. Meryl Streepest l'actrice la plus décorée de notre époque, avec un total de 20 nominations aux Oscars. Emma Stoneétait l'actrice la mieux payée en 2017, ayant empoché la somme ahurissante de 26 millions de dollars. Selena Gomezest la personnalité la plus suivie sur Instagram. 

Mais certaines qualités sont plus dures à quantifier : qui est la plus talentueuse, la plus bosseuse ou la plus marrante ? Qui est la plus douée à faire quelque chose de trois fois rien ? Ce dernier honneur revient immanquablement à Michelle Williams

Parlons de Michelle un instant. Son histoire est bien connue à présent, mais elle vaut la peine qu'on la répète, car c'est une vraie inspiration en soi. Elle a commencé à jouer quand elle était jeune. On l'a vue dans Notre belle famille et Papa bricole. Elle a percé en 1998 grâce à Dawson, mais elle a cimenté son statut de star en jouant aux côtés de Heath Ledger dans Le secret de Brokeback Mountain.

C'est là que la partie la plus fascinante et la plus tragique de sa vie commence. Bien qu'elle ait essayé de se distancer de la mort tragique du jeune Ledger, ce lien reste à jamais dans la mémoire des gens. Depuis l'overdose du père de son enfant, Williams mène une vie assez tranquille. Elle a choisi d'élever sa fille, Matilda, à Brooklyn, loin des projecteurs.

On sait très peu de choses sur sa vie privée, à part cela. De ce fait, elle laisse son travail (une décision sûrement réfléchie) parler de lui-même, et on l'écoute.

Williams n'empoche pas des cachets fulgurants et ne joue pas forcément dans des blockbusters, mais elle a quand même réussi à devenir, sans chichis, une actrice à grand succès. Et ce qui est encore plus impressionnant, c'est qu'elle a fait des rôles souvent médiocres qu'on lui confie, comme c'est souvent le cas dans ce milieu, de vrais chefs-d'œuvre.

Le nom de Williams figure immanquablement aux grandes remises de prix hollywoodiennes, chaque année. Elle a été nominée quatre fois aux Oscars (pour Le secret de Brokeback Moutain, Blue Valentine, My Week with Marilyn et Manchester by the Sea). Elle a remporté un Golden Globe pour My Week with Marilyn et quatre autres nominations. Elle a aussi gagné un Spirit Award pour ce rôle et a rajouté plusieurs nominations aux SAG Awards à son C.V. Elle a rarement joué dans un film de fin d'année qui n'ait pas été le chouchou du tout Hollywood. On pourrait dire que tout ce qu'elle touche se transforme en or, mais évidemment, ce serait simplifier les choses.

Il arrive souvent que Michelle Williams incarne l'épouse de quelqu'un. Ou la maman de quelqu'un. Ou l'épouse et la maman. On la retrouve souvent face à un personnage masculin compliqué, avec plusieurs facettes et des défauts horribles qui finit par se racheter au cours de l'histoire, et Williams joue l'épouse. Et la maman. Ou l'épouse et la maman.

Prenez Manchester by the Sea, par exemple. Succès surprise de l'année 2016, le film a été acclamé par tous pour son humour noir et son histoire purificatrice et tragique. Un rôle de toute une vie pour Casey Affleck, qui incarne le gardien bourru qui tente de se remettre émotionnellement du sentiment de culpabilité qu'il ressent après avoir accidentellement brûlé sa maison et tué ses trois enfants, tout en essayant de refaire sa vie après avoir hérité de la garde de son neveu quand son frère meurt d'une crise cardiaque. On l'aime, on le déteste, on pleure avec lui.

Michelle Williams était aussi dans le film. On ne la voit que pendant un dixième du film et elle n'existe que pour essayer de remonter le moral du personnage d'Affleck, bien qu'elle ait perdu ses trois enfants, elle aussi. Nombreux ont pensé qu'elle était la meilleure partie du film et qu'elle a vraiment fait des miracles avec ce petit rôle, surtout lorsqu'elle livre son monologue poignant. (Vous savez lequel.) Elle a été récompensée pour ses efforts en décrochant une nomination aux Oscars et un siège au premier rang lors de la cérémonie où elle a pu assister à l'erreur la plus embarrassante de toute l'histoire lors de la remise de l'Oscar du Meilleur film.

Cette année, on pourra voir Williams dans deux films qui se suivent. Pour commencer, dans Tout l'argent du monde, l'histoire vraie du kidnapping d'un héritier de la famille Getty et le sujet de spéculations quant aux agissements de Kevin Spacey. Elle tient un rôle principal dans le film. Elle y joue... attendez d'entendre cela... la maman de Getty, ce qui veut dire qu'on la voit passer la plupart de son temps à parler aux kidnappeurs et à s'énerver contre l'avocat de la famille Getty. Mais, encore une fois, elle s'est démarquée et a été récompensée pour ses efforts avec une nomination aux Golden Globes.

On la verra aussi dans The Greatest Showman, c'est-à-dire le retour triomphant de Zac Efron dans les comédies musicales. Sans vouloir en dire trop sur ce film sur le monde du cirque, Williams incarne l'épouse de P.T. Barnum (alias Hugh Jackman). Il est vrai que le film n'est pas censé tourner autour de la vie privée de Barnum, il se concentre plutôt sur l'invention du cirque que l'on connaît aujourd'hui et ses rapports avec ses employés. Mais cela ne retire pas le fait que le rôle de Williams consiste à rappeler à Hugh Jackman tout au long du film qu'il a une belle famille (parce qu'il est obsédé par l'argent et le standing et oublie souvent). 

Mais, encore une fois, Williams a accepté un rôle médiocre, elle a accompli un vrai miracle, et maintenant, ce film se retrouve nominé aux Golden Globes. On pourrait compter le nombre de fois où elle a fait ça, mais ça ne ferait que nous énerver.

Quelle est la leçon à retenir ? Cela nous montre que Hollywood doit faire un peu plus d'efforts en écrivant des rôles pour les femmes et se souvenir que le public s'intéresse également à leurs histoires, leurs personnalités compliquées et leurs défauts. Mais cela montre aussi qu'à Michelle Williams, rien n'est impossible. Il n'existe pas de méthode infaillible pour mesurer le succès au cinéma (du moins, en termes non-financiers), mais accepter un rôle médiocre dans un film et voir ce film nominé au final, c'est un argument valide.

  • Share
  • Tweet
  • Share