Michelle Pfeiffer

Dimitrios Kambouris/Getty Images

Ne parlez pas de come-back !

Quand Michelle Pfeiffer est apparue jeudi dans le talk-show Today sur NBC pour faire la promo de son nouveau film, Le Crime de l'Orient-Express (qui sort le 13 décembre), l'actrice a estimé que son retour était dû à un bon timing. Rien que cette année, la star est apparue dans Mother! de Darren Aronofsky et Where Is Kyra? d'Andrew Dosunmu, en plus de recevoir une nomination aux Emmy Awards pour son rôle de Ruth Mader dans le téléfilm de HBO The Wizard of Lies. Michelle Pfeiffer jouera prochainement Janet Van Dyne dans Ant-Man and the Wasp en 2018, et elle ne semble pas vouloir ralentir le rythme. Mais l'actrice, qui avait expliqué avoir mis sa carrière en suspens pour élever ses enfants avec son mari, David E. Kelley, semble mal à l'aise avec le regain d'attention qu'on lui porte depuis qu'elle refait du cinéma.

"J'aimerais m'attribuer le mérite pour ce genre de sacrifice, mais les choses ont juste évolué. J'imagine que mes priorités ont peut-être changé. Nous avions quitté Los Angeles. Plus les enfants grandissaient, plus il était difficile de dire « oui ». J'étais devenue de plus en plus difficile : « Où va se faire le tournage ? Quand aura lieu le tournage ? Combien de temps serais-je partie ? »", a ajouté Michelle Pfeiffer à la présentatrice de l'émission, Savannah Guthrie. "Et à un moment, personne ne voulait m'embaucher. C'est la vraie raison pour laquelle je ne travaillais plus."

Avant qu'elle s'en rende compte, "le temps a passé", a expliqué Michelle Pfeiffer, dont le dernier film, Malavita de Luc Besson, est sorti en 2013. "En fait, un de mes enfants m'a dit un jour : « Maman, est-ce que tu retourneras travailler un jour ? », ce qui m'a un peu vexée. « Qu'est-ce que tu veux dire ? Ce n'est pas génial que je sois à la maison ? »", s'est souvenue l'actrice. "Et puis, quand ils ont commencé à déposer des demandes d'inscription dans des facs, je me suis dit : « Bon, c'est le moment. »"

Maintenant que ses enfants sont grands, Michelle Pfeiffer est heureuse de retrouver les plateaux de cinéma.

"C'est une très bonne sensation, parce que je n'ai plus ce sentiment de culpabilité, [que] les mères qui travaillent ressentent, vous devez me comprendre. Peu importe votre profession, il y a ce tiraillement. C'est la même chose même si vous ne travaillez pas, quand vous sortez avec vos amis, vous ressentez cette culpabilité à vous dire que vous devriez tout le temps être avec eux", a-t-elle précisé. "Je n'ai plus ce sentiment, donc d'une certaine manière, c'est encore plus agréable."

La star avoue avoir été nerveuse à l'idée de jouer dans la nouvelle adaptation du roman Le Meurtre de l'Orient -Express, où l'on retrouve Penélope Cruz, Willem Dafoe, Judi Dench, Johnny Depp, Josh Gad, Derek Jacobi, Leslie Odom Jr. et Daisy Ridley. "J'étais un peu intimidée et je n'avais pas vu les précédentes adaptations. En fait, je ne connais pas très bien Agatha Christie ; ce n'est pas vraiment un genre qui m'attire. Mais j'ai adoré le scénario et j'ai trouvé que mon personnage était stimulant et nouveau pour moi. De plus, le casting était fantastique, et Kenneth Branagh allait réaliser, donc j'étais aux anges", a précisé Michelle Pfeiffer. Même si travailler avec quelques-uns des meilleurs acteurs à Hollywood était effrayant. "J'étais très nerveuse et intimidée les premiers jours. Il y avait tellement de talent et de gens que j'admirais depuis des années."

(E! et NBC appartiennent à NBCUniversal.)

  • Share
  • Tweet
  • Share