Sean Diddy Combs, Met Gala 2017

Taylor Hill/FilmMagic

Bien joué, Diddy.

Le rappeur n'a besoin que de 200 millions de dollars de plus pour devenir milliardaire et s'il continue à ce rythme, il y arrivera certainement dans moins de cinq ans.

Sean "Diddy" Combs se classe N° 1 dans la liste Forbes des artistes de hip-hop les plus riches de 2017. Le magazine financier estime que sa fortune s'élève à 820 millions de dollars. C'est la septième année consécutive qu'il se classe à la première place.

Forbes note que la majorité de l'argent du rappeur, également connu sous les pseudonymes Puff Daddy et P. Diddy, lui vient de ses contrats publicitaires avec la vodka Ciroc, la marque d'eau alcaline Aquahydrate et la tequila DeLeon, mais aussi ses parts dans la chaîne câblée Revolt qu'il a fondée en 2013.

Diddy est arrivé en tête de la liste Forbes chaque année depuis 2011, quand sa fortune était estimée à 500 millions de dollars.

En 2016, le rappeur était classé à la 22e place de la liste Forbes des célébrités les plus payées, avec des revenus annuels estimés à 62 millions de dollars.

Jay-Z arrive à la deuxième place cette année avec 810 millions de dollars. Forbes note que sa fortune lui vient du service en streaming Tidal, dont la valeur s'élève à 600 millions de dollars — plus de 10 fois la somme qu'il a payée pour l'acheter en 2015 — mais aussi de la société Roc Nation, qui vient récemment d'engager le commentateur de CNN Van Jones, et sa marque de champagne Armand de Brignac.

Dr. Dre est classé troisième avec 70 millions de dollars. Forbes attribue sa fortune aux profits retirés de la vente de sa société Beats Electronics à Apple pour trois milliards de dollars en 2014.

Les deux rappeurs s'échangent constamment la deuxième et troisième place du classement Forbes des artistes de hip-hop les plus riches depuis sept ans.

Birdman arrive quatrième avec 110 millions de dollars, et Drake s'est placé cinquième avec 90 millions de dollars.

  • Share
  • Tweet
  • Share