• Share
  • Tweet
  • Share
 Prince William, Duke of Cambridge, Catherine, Duchess of Cambridge, Kate Middleton

Dan Kitwood/Getty Images

Kate Middleton soutient son homme... au sens propre et figuré.

Bien que, selon une de nos sources, la duchesse de Cambridge soit "déçue" par le comportement du Prince William au cours de ses vacances de ski avec ses copains à Verbier, le couple royal s'est montré en public vendredi à Londres pour rendre hommage aux soldats de la Garde irlandaise, le jour de la St. Patrick. Middleton, vêtue d'une robe émeraude, a reçu un trèfle, emblème national de l'Irlande, en cadeau.

Kate portait un manteau croisé sur mesure de Catherine Walker avec du velours noir sur l'encolure, les poignets et l'envers des poches. Elle portait une broche trèfle en accessoire.

William, de son côté, portait un manteau de la garde irlandaise, pour marquer son rang de colonel.

Après avoir assisté au défilé de la garde irlandaise, le couple royal a bu quelques verres de Guinness pour fêter l'occasion. Ils ont ensuite rencontré des soldats et leurs familles lors du déjeuner qui se tenait dans les baraquements, où le soldat qui sert le bataillon depuis le plus longtemps a porté un toast. Le lieutenant-colonel Alex Turner a remercié Kate pour son soutien et a encensé William en disant : "C'est notre premier colonel royal, alors il a apporté un peu de vitalité et de jeunesse à ce rôle, qui était un peu guindé dans le passé."

En fin d'après-midi, William, 34 ans, et Kate, 35 ans, se rendront à Paris pour une visite officielle de deux jours. La visite de Ses Altesses royales a été demandée par le bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth.

 Prince William, Duke of Cambridge, Catherine, Duchess of Cambridge, Kate Middleton

Dan Kitwood/Getty Images

 Prince William, Duke of Cambridge, Catherine, Duchess of Cambridge, Kate Middleton

David Sims/WENN.com

Le duc et la duchesse assisteront à une réception, dans le cadre d'une initiative britannique intitulée "Les voisins", organisée par l'ambassadeur britannique à l'Ambassade de Grande-Bretagne à Paris. Le couple rencontrera des figures emblématiques de l'art, du commerce, de la mode, du sport et du secteur associatif, ainsi que des médaillés militaires. Le couple royal assistera à un dîner formel, également organisé par l'ambassadeur britannique, vendredi soir.

Au cours de leur visite, Kate et William rencontreront le président François Hollande, le joueur de foot Robert Pires et les acteurs Jean Reno, Kristin Scott-Thomas et Audrey Tautou.

Prince William, Kate Middleton, Guinness

Richard Pohle/The Times/PA Wire

Ce sera la première fois que William visite la capitale, à quelques mois des 20 ans de la mort de sa maman, la princesse Diana. Il a fait quelques voyages privés à Paris entre-temps, y compris avec son frère le Prince Harry, mais aucune visite officielle du tunnel du Pont de l'Alma ou de la Flamme de la Liberté, près de l'endroit où sa mère est morte, n'est prévue.

La visite du couple royal a été un peu éclipsée par les dernières vacances au ski de William. Il s'est rendu dans une boîte de nuit en Suisse avec Guy Pelly, James Meade et Tom van Straubenzee, et on avait remarqué son absence lors de le messe de lundi pour le Commonwealth à l'Abbée de Westminster, le plus grand rassemblement œcuménique d'Angleterre auquel ont assisté presque tous les membres de la famille royale.

Bien que Kate se dise "déçue" (ainsi que l'épouse de Guy), elle devrait vite oublier cette affaire. "Ce n'est pas cela qui va briser leur couple", a appris E! News en exclusivité, "mais William va sûrement devoir se tenir jusqu'à ce que la presse arrête d'en parler". Au final, ajoute notre source, "Tout ira bien entre eux."

Interrogé sur les vacances du prince à Verbier, un porte-parole du Palais de Kensington a préféré transmettre les sentiments de William sur sa visite à Paris : "Il attend cette visite avec impatience."