• Share
  • Tweet
  • Share

Pas de maquillage, pas de problème !

Le calendrier Pirelli 2017 a été révélé à Paris mardi matin, avec 14 des plus grandes actrices du monde. La liste des artistes comprend Jessica Chastain (Miss Sloane), Penélope Cruz (Zoolander 2), Nicole Kidman (Lion), Rooney Mara (Lion), Helen Mirren (Beauté cachée), Julianne Moore (Kingsman : Le Cercle d'or), Lupita Nyong'o (Queen of Katwe), Charlotte Rampling (The Sense of an Ending), Léa Seydoux (Juste La Fin Du Monde), Uma Thurman (The Brits Are Coming), Alicia Vikander (Une vie entre deux océans), Kate Winslet (Beauté cachée), Robin Wright (Wonder Woman) et Zhang Ziyi (Run for Love).

Nicole Kidman, 2017 Pirelli Calendar

Peter Lindbergh/Pirelli

Julianne Moore, 2017 Pirelli Calendar

Peter Lindbergh/Pirelli

Suivant les pas de la photographe Annie Liebovitz en 2016 dont le calendrier célébrait "les femmes fortes mais naturelles", Peter Lindbergh n'a voulu aucune retouche d'aucune sorte. "Je voulais utiliser le calendrier 2017 pour rendre un différent genre de beauté", a dit Lindbergh. "Vu qu'il est basé sur la consommation, le système actuel ne propose qu'un seul genre de beauté, une beauté de jeunesse et de perfection, puisque l'objectif est de pousser les gens à la consommation. Mais cette idée de la beauté n'a rien à voir avec le monde réel ou avec les femmes. Par le biais du calendrier Pirelli, j'ai essayé de transmettre un message différent, à savoir que la beauté va bien au-delà de ce que nous propose la publicité aujourd'hui. Mon but est donc de montrer les femmes d'une façon différente : et j'ai fait cela en faisant appel à des actrices qui ont joué un rôle important dans ma vie, en me rapprochant d'elles le plus possible pour prendre mes photos."

Uma Thurman, 2017 Pirelli Calendar

Peter Lindbergh/Pirelli

Les photos ont été prises entre mai et juin dans cinq villes différentes : Berlin, Le Touquet, Londres, Los Angeles et New York. "Je trouve cela incroyable de regarder quelqu'un comme Nicole Kidman — qui a été la première que j'ai photographiée — de façon totalement différente", a-t-il dit. "C'est une expérience sensationnelle de regarder une personne qui vous regarde par l'objectif, et de former un lien direct avec elle : c'était une expérience unique que je n'avais encore jamais vécue. Quand, après une heure ou deux de photos, Nicole s'est tournée vers moi et m'a dit : « Je ne sais pas pourquoi je m'amuse autant. Personne ne m'a jamais photographiée comme ça. Personne n'a jamais vu cette partie de moi, et c'est très beau », elle a cerné l'essence de ce que j'essayais de faire avec le calendrier Pirelli 2017.

Robin Wright, 2017 Pirelli Calendar

Peter Lindbergh/Pirelli

Plus de 40 images apparaissent dans le calendrier 2017.

Lindbergh est plutôt satisfait de la série en noir et blanc. "Je voulais montrer les femmes non pas par rapport à leur perfection, mais par le biais de leurs sentiments et émotions", a expliqué le photographe. "C'est pour ça que j'ai appelé cette édition du calendrier « Emotional » : pas une perfection artificielle, mais le monde réel et les émotions qui vivent derrière le visage de ces femmes."

Lindbergh, qui a aussi pris les photos des calendriers 1996 et 2002, a toujours été inspiré par le cinéma. "Je pense que la photographie est aussi intéressante que le cinéma, car on peut utiliser la moindre subtilité pour rendre tout un ensemble visible. On voit quelqu'un traverser la rue : au cinéma, ça ne serait rien, alors qu'en photographie, le temps s'arrête le temps d'un instant — un instant merveilleux, étrange et intensément profond et émotionnel — un moment issu de rien, simplement parce que le temps s'est arrêté", a-t-il dit. "Je crois que c'est cela qui rend la photographie si fascinante."