• Share
  • Tweet
  • Share
Kate Middleton, James Middleton, Pippa Middleton

Getty Images

Le jeune frère de Kate Middleton et Pippa Middleton parle enfin de sa vie.

James Middleton a parlé au Daily Mail de sa vie comme beau-frère du futur roi d'Angeleterre, ainsi que de sa vie privée et de son enfance de petit frère de filles aussi populaires que Kate et Pippa. Être connu et défini comme leur frère a été une chose à laquelle il a dû s'habituer au fil des années.

"Depuis toujours, à l'école ou encore maintenant, je suis le petit frère de Pippa et Catherine", a-t-il expliqué. "Ce sera sans doute l'histoire de ma vie. Mais je suis James Middleton. Je suis très fier d'être le «petit frère de», mais je suis aussi très fier d'être moi-même."

Propriétaire d'une société de marshmallows personnalisés, James a fréquenté l'actrice et présentatrice, Donna Air, 37 ans. Ils sont actuellement de nouveau ensemble, mais gardent les détails de leur relation très privés. Les rumeurs ont dit qu'ils avaient rompu à cause de son désir à elle d'avoir plus d'enfants (elle a déjà un enfant avec son ex).

"Oui, c'est vrai. Je ne peux pas tout révéler sur notre couple", a dit James, 29 ans, au magazine. "Nous réfléchissons à notre avenir. J'aime beaucoup Donna et [sa fille] Freya fait partie de Donna, je les aime toutes les deux. Ce n'est pas «Donna», et «Oh, elle a un enfant». Je n'ai jamais vu ça comme ça. Je n'ai pas peur du mariage, mais ce n'est pas forcément la réponse à tout."

Il a été très clair : il ne veut pas qu'elle s'en aille. "Nous sommes des gens déterminés, et tournés vers l'avenir. Il nous fallait du vent dans nos voiles pour progresser", a-t-il admis. "Elle me rend très heureux et je crois la rendre très heureuse. Je veux des enfants. Je l'ai déjà dit. J'aurai des enfants, mais il faudra attendre."

Même s'il est très assuré aujourd'hui, James a souvent manqué de confiance en lui en grandissant, car il n'était pas aussi sportif ou brillant que ses sœurs aînées.

"Mes sœurs étaient brillantes et sûres d'elles. C'était : «Oh, tu es le frère de Pippa ! Es-tu le frère de Catherine ?» Donc j'étais mis automatiquement dans les meilleurs groupes sportifs ou académiques", a-t-il expliqué. "Mais j'étais un petit gringalet au départ, donc on me demandait : «T'es sûr que t'es un Middleton ?»"

Bien qu'il n'ait pas toujours su trouver sa place, James voulait protéger ses sœurs, surtout quand Kate a commencé à fréquenter le Prince William.

"J'étais le premier levé le matin, pour m'assurer d'avoir les journaux pour déchirer les articles sur ma sœur, pour que personne ne les voie, qu'il n'y ait pas de conversations là-dessus", s'est-il souvenu.

Mais la Middleton-mania n'a pas commencé du jour au lendemain. James a admis que la relation entre Kate et le prince William a commencé très doucement. "Ça a évolué lentement. Bien sûr, il y avait ce sentiment de «Oh, les choses changent» et «Pourquoi tant de gens s'intéressent à nous ?»", a-t-il dit.

"En tant que famille, il n'y a pas de méthode particulière pour gérer ça", a-t-il dit. "Mais je suppose qu'il s'agit de respect. Il faut respecter la position dans laquelle on se trouve. Il ne faut pas outrepasser les limites. Il n'y a pas de règles écrites. C'est une compréhension générale implicite. Le fait que nos vies soient divulguées à tout le monde nous a rapprochés."