• Share
  • Tweet
  • Share
Renee Zellweger, American Way Magazine

American Way Magazine

Renée Zellweger nous revient après avoir passé six ans loin des projecteurs.

La star de Bridget Jones Baby apparaît à la une du numéro de septembre du magazine American Way distribué par la compagnie aérienne American Airlines, et elle y parle sans détour des raisons pour lesquelles elle a décidé de quitter Hollywood en 2010 et ce qui l'a poussée à revenir.

"J'avais prévu de faire une petite pause après Chicago (2002), mais on n'arrêtait pas de m'envoyer le genre d'offres qu'on ne reçoit qu'une fois dans sa vie et que je ne voulais pas rater", s'est rappelée Zellweger en parlant de sa vie professionnelle. "Puis, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas continuer à faire ça, alors j'ai choisi de voir ce qui arriverait si je laissais passer l'une de ces opportunités qui ne se présentent qu'une fois dans sa vie, de me tenir tranquille et de voir ce que je pouvais construire."

L'actrice de 47 ans a dédié son temps à aider les autres. Elle s'est rendue en Thaïlande et au Cambodge, ainsi qu'au Liberia avec une organisation qui se bat pour l'égalité des sexes en soutenant les femmes et en renforçant leurs droits. 

Revenant sur son expérience à l'étranger, elle a expliqué au magazine : "Je pense que tout le monde devrait sortir des sentiers battus parce que c'est essentiel pour comprendre non seulement le reste du monde, mais aussi soi-même."

Mais finalement, le désir de Zellweger de découvrir le monde loin des plateaux de cinéma ne pouvait rivaliser avec son envie de revenir à ses racines. "Ce procédé créatif me manquait", a-t-elle admis. "J'ai arrêté de faire des films parce que ça devenait plus diminutif qu'enrichissant. C'était à cause de la façon dont je vivais ma vie. Je ne pense pas qu'on puisse être bon dans un métier créatif si on n'est pas reconnaissant de l'opportunité d'y participer."

"Ça commençait à me manquer, et je me sentais prête", a ajouté Renée.

Placée devant l'opportunité inespérée de reprendre l'un de ses rôles les plus chers, l'actrice a déclaré qu'il lui avait été très facile d'accepter de participer au troisième volet à la franchise Bridget Jones parce que, comme elle l'a dit : "Il y avait ces grandes retrouvailles qui m'attendaient à Londres avec ce personnage que j'adore et tous ces amis que j'affectionne depuis des années. C'était une très bonne excuse pour revenir."

Et il se trouve que Renée emprunte quelques-uns des traits de personnalité de Bridget dans sa vie de tous les jours. 

"Je souris beaucoup sur les tapis rouges dans ces moments gênants que, j'espère, les gens ne découvriront jamais", a-t-elle révélé. "Je souris quand je fais ma Bridget Jones. Ça arrive un million de fois, chaque jour, à longueur de journée. Mais j'espère être remplie d'espoir aussi. Je suis optimiste. Je me dis qu'il vaut mieux sourire, prendre les choses avec humour."

Pour en savoir plus sur Zellweger, lisez son interview complète pour American Way ici-même.