• Share
  • Tweet
  • Share
Amber Heard, Johnny Depp

YouTube

Quand Johnny Depp et Amber Heard se sont excusés pour avoir fait venir leurs chien-chiens adorés en Australie, tout le monde a pu remarquer à quel point leur vidéo paraissait saugrenue.

Quelques semaines après que cet acte d'expiation a fait le tour du cyberespace, Depp nous fait aujourd'hui savoir ce qu'il pense vraiment de cet enregistrement. En faisant la promo de son nouveau film, Alice de l'autre côté du miroir, Depp s'est moqué de cette fameuse vidéo. "Je vais faire ça partout où je vais", a lancé Johnny à la salle remplie de journalistes ce lundi.

"J'aimerais m'excuser de ne pas avoir fait passer mes chiens en douce en Angleterre parce que ça aurait été mal", a-t-il déclaré, sous les rires de la salle. "Parce que les Australiens, c'est des gens joyeux, mais..."

Et d'ajouter d'une voix traînante : "J'ai essayé de les tuer après l'Australie."

Heard a évité une peine maximale de 10 ans de prison et une amende de près de 100 000 $ après avoir plaidé coupable d'avoir présenté des documents illégaux aux services d'immigration lorsqu'elle est entrée en Australie l'an dernier avec ses Yorshire Terriers, Pistol et Boo. Cette histoire aura duré un et a été surnommée la "War on Terrier" en Australie, un jeu de mots entre "terrier" et "terreur" en référence à la guerre contre le terrorisme.

L'actrice de The Danish Girl a accepté de présenter ses excuses publiques, ce qui, d'après la magistrate Callaghan, aiderait beaucoup plus le ministère de l'agriculture australien : "La vidéo est plus dissuasive que n'importe quelle condamnation."

Assis dans un bureau non-identifié, Heard regarde droit dans l'objectif et déclare : "L'Australie est une île merveilleuse, avec un trésor de plantes, d'animaux et de gens uniques."

Depp, d'un air impassible, ajoute : "Elle doit être protégée." 

"L'Australie est exempte d'animaux nuisibles et de maladies qu'on retrouve souvent à travers le monde", explique Amber. "C'est pourquoi l'Australie se doit d'avoir des mesures de biosécurité aussi fortes."

Depp ajoute : "Les Australiens sont tout aussi uniques, à la fois chaleureux et directs. Quand vous ne respectez pas les lois australiennes, ils vous le font savoir avec fermeté."

"Je suis vraiment désolée de ne pas avoir déclaré Pistol et Boo", répète Amber. "Il est important de protéger l'Australie."

Johnny conclut ce message en rappelant aux gens : "Déclarez tout quand vous arrivez en Australie. Merci."