• Share
  • Tweet
  • Share

Il s'agit de l'un des événements mode les plus attendus de l'année, et aussi de l'un des plus imprévisibles.

Bien que le gala de l'Institut du Costume du Metropolitan Museum of Arts se passe tous les ans à la même année comme une horloge, rien n'est jamais répétitif. La liste des invités change tout le temps, le thème est toujours innovant et les robes évoluent sans arrêt.

"Ce gala est sensationnel. C'est incroyable de se retrouver dans une salle avec tous ces gens qu'on a vus sur un grand écran ou à la télé et ces gens qu'on respecte", a déclaré le conservateur du musée, Andrew Bolton, à Catt Sadler de E!. "Pas seulement les actrices, mais aussi les hommes politiques et les personnalités du monde sportif."

Vu qu'il s'agit d'une des soirées les plus photographiées de l'année, le gala se prête souvent à des moments historiques. Rihannaet la robe haute couture jaune canari signée Guo Pei qu'elle a portée en 2015 resteront à jamais dans les annales et dans les galeries de mèmes sur les œufs. Sarah Jessica Parker et tous ses bibis — comme celui de 2015 signé Philip Treacy en forme de flammes — sont tout aussi mémorables. 

Pour Bolton, le fait de voir toutes ces stars à l'intérieur du musée lui laisse de très bons souvenirs.

"Une année, j'ai vu [Tom Bradyet Gisele Bündchen] dans les galeries grecques et romaines juste à côté des sculptures, et ils étaient encore plus magnifiques que ces sculptures", s'est-il rappelé. 

En plus de ces moments mythiques en compagnie de grandes stars hollywoodiennes, la soirée est aussi l'occasion de dévoiler des créations révolutionnaires. Le thème de cette année, "Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology", sera l'un des plus innovateurs de l'histoire du gala.

"Quand vous découvrirez la collection, vous verrez que la technologie est cachée, la technologie n'est pas visible à l'œil nu. Il n'y a pas de lasers ou de robots, alors ce sera intéressant de voir comment les gens réagissent à ce qu'ils voient", a-t-il expliqué.

Ce soir, la mode devrait converger avec la technologie de façon inattendue. Comme l'exposition le démontre, une robe de couturier peut être fabriquée à partir de n'importe quel matériau. Cela peut être des milliers et des milliers de paillettes cousues ensemble pour créer l'aspect d'une fourrure ou quelque chose de plus industriel comme du caoutchouc liquide.

"Je pense sincèrement que la mode est une forme d'art", a-t-il conclu. "Je pense vraiment que la mode est très importante pour notre culture, et c'est incroyable de voir des gens de tous milieux venir ici pour rendre hommage à la mode."

Regardez Le tapis rouge, live : Met Gala mercredi 4 mai à 20h50 sur E!. Et ne manquez pas une édition spéciale Met Gala de la Fashion Police vendredi 6 mai à 21h35 sur E! (horaires en vigueur en France métropolitaine).