• Share
  • Tweet
  • Share
The Wrestler, Mickey Rourke

Niko Tavernise/Fox Searchlight Pictures

Vaut mieux pas mettre Mickey Rourke en pétard. Regardez-le un peu dans The Wrestler et vous comprendrez pourquoi.

L'acteur de 52 ans a fait toutes ses cascades, dans le rôle de Randy "The Ram" ("Le Bélier") Robinson, un champion de catch has-been et shooté aux stéroïdes des années 80. Même s'il est constamment battu — physiquement et émotionnellement — il continue de se battre dans le ring pour se faire de l'argent.

Et c'est bien Mickey Rourke qui se fait anéantir, contre les cordes, massacrer par ses adversaires.

Le réalisateur Darren Aronofsky admet qu'il était "terrifié" que ça tourne au vinaigre.  

"On a fait très attention quand on tournait", nous a dit Aronofsky à la première du film de Los Angeles. "On avait peu de temps pour tourner, car on tournait à des évènements en direct, avec des vrais catcheurs et des vrais fans, donc on avait une ou deux prises, et terminé."

Heureusement, Rourke n'a pas été blessé.

Rourke a déjà ramassé une nomination aux Golden Globes pour son travail et pourrait bien être nominé aussi aux Oscars. "Regardez son regard", a dit Aronofsky, expliquant pourquoi il a accepté de parier sur un des bad boys les plus notoires d'Hollywood. "Quand vous le rencontrez, vous voyez toute cette armure, mais quand vous le regardez dans les yeux, vous réalisez qu'il est tout doux."

Mais arriver à le regarder dans les yeux n'est pas toujours facile. "Si j'ai accompli une chose, c'est le fait que Mickey Rourke ne porte pas de lunettes de soleil de tout le film", a dit Aronofsky en riant. "Croyez-moi, chaque jour, il est arrivé avec une nouvelle paire et a essayé de les mettre."