Frances Bean Cobain, Courtney Love

Tommaso Boddi/Getty Images for HBO

En 1992, un célèbre article choc de Vanity Fair sur Courtney Love a secoué le monde, et aujourd'hui, la chanteuse rock a décidé de dire toute la vérité sur sa bataille avec la drogue : elle a bel et bien pris de l'héroïne lorsqu'elle était enceinte.

Des années de communiqués contradictoires ont laissé le monde de la musique et les fans se demander si elle avait effectivement pris de la drogue alors qu'elle attendait Frances Bean Cobain, mais dans le nouveau documentaire, Kurt Cobain : Montage of Heck, projeté en avant-première au festival du film de Sundance, elle admet qu'elle avait effectivement pris ce risque.

"J'en ai pris une fois et après j'ai arrêté", déclare-t-elle dans le documentaire. "Je savais qu'elle irait bien."

Une bonne partie du documentaire examine le conflit du chanteur de Nirvana avec son rôle de parent et son désir d'être le père qu'il n'a jamais eu. Bien qu'on ne le voit pas se droguer dans le film, sa descente aux enfers devient de plus en plus évidente.

Bien que Love et sa fille aient eu des rapports tumultueux au fil des années, la projection de ce documentaire les a rassemblées. Elles ont posé ensemble sur le tapis rouge au festival de Park City, dans l'Utah.

Francis Bean Cobain, Courtney Love, Kurt Cobain

Kevin Mazur/Getty Images

"Tellement triste et pourtant tellement exaltant, magnifique et beau. Ton papa aurait été fier de toi, ma chérie", a tweeté Love, en parlant de sa fille. "Merci."

Love était revenue sur le fait qu'elle avait pris de la drogue au cours de sa grossesse dans The Fix en 2011, disant qu'elle n'en avait pris que "les trois premières semaines" alors qu'elle ignorait qu'elle attendait un enfant, ce qui contredisait les rapports précédents.

"Oui, c'est vrai, j'ai pris de l'héroïne les trois premières semaines de ma grossesse, et alors, p-tain ? Je ne savais même pas que j'étais enceinte à l'époque", a-t-elle admis. "J'ai aussi tiré quelques taffes de cigarette quand mon ventre était énorme, mais la majorité de ces neuf mois, j'avais des patches de nicotine partout sur le corps. Quand vous avez un bébé dans votre ventre, vous n'allez pas prendre de la drogue ou faire des trucs stupides."

L'article choquant de Vanity Fair rédigé par Hirschberg n'avait pas fait que surprendre le monde, il avait aussi touché Love et Cobain en plein cœur. Ils avaient à l'époque émis un communiqué de presse niant la partie de l'histoire indiquant qu'elle se droguait lorsqu'elle était enceinte.

"Nous nions catégoriquement... Dès que Courtney a su qu'elle était enceinte, elle a immédiatement contacté un obstétricien et un médecin spécialisé dans la dépendance chimique, ils la suivent depuis et l'ont rassurée qu'elle peut s'attendre à avoir un bébé en bonne santé."

Cobain s'est suicidé le 5 avril 1994. 

  • Share
  • Tweet
  • Share