Chris Brown

Lucy Nicholson - Pool/Getty Images

Chris Brown doit une fois de plus faire très attention à ce qu'il fait.

La liberté conditionnelle de la star de R&B a été révoquée une fois de plus, cette fois, le jugement a été émis après qu'il a voyagé à San José en Californie sans avoir l'autorisation de son contrôleur judiciaire de quitter Los Angeles, alors qu'il avait 200 heures de travaux d'intérêt général à terminer en une semaine.

Bien que ça tombe mal, la révocation n'est pas le résultat direct de la fusillade qui a eu lieu à son concert au Fiesta Nightclub. Les autorités ont déterminé que Brown n'était pas impliqué. Cependant, il a été annoncé jeudi que la licence de divertissement et de débit de boissons de la boîte de nuit avait été provisoirement suspendue pendant 60 jours à partir de vendredi.

Sa petite amie (voire fiancée, selon les rumeurs) Karrueche Tran était au tribunal avec Brown jeudi, lui tenant la main (tout en portant une grosse bague en diamant au majeur de la main gauche) et ayant l'air inquiète. La mère de Brown, Joyce Hawkins, était aussi là pour le soutenir.

L'artiste à qui l'on doit X a été libéré sous caution personnelle, et une audience de suivi a été fixée pour le 20 mars.

Et pour comble, Brown était à huit jours de terminer les conditions de sa liberté conditionnelle suite à son agression de Rihanna en 2009. Selon son dernier rapport judiciaire, obtenu jeudi par E! News, ses trois dernières analyses toxicologiques ordonnées par le tribunal étaient négatives. Brown avait appelé le 5 janvier et dit à son contrôleur judiciaire qu'il "se concentrait sur tout ce qu'il y a à faire et qu'il s'efforçait d'être un bon citoyen qui suit toutes les règles".

Chris Brown, Karrueche Tran

Raef-Ramirez/AKM-GSI

Non seulement Brown avait pris ses médicaments et assisté à des séances de thérapie deux fois par semaine, mais il avait aussi appris à "utiliser ses aptitudes pour gérer sa colère et ses impulsions de manières alternatives de façon régulière", avait écrit le contrôleur judiciaire dans le rapport.

Cependant, faisant remarquer la fusillade de San José et la fusillade qui avait eu lieu devant la fête de Brown avant les MTV Video Music Awards fin août au cours de laquelle Suge Knight s'est pris six balles, le contrôleur a aussi écrit que Brown "continue son habitude de faire des choix qui ne sont pas productifs".

Le rapport recommendait que la liberté conditionnelle de Brown soit révoquée, puis prolongée de six mois.

Avec la prochaine audience fixée au 20 mars, le juge du tribunal de Los Angeles, James Brandlin, a aussi demandé un rapport supplémentaire sur les deux fusillades. Brandlin a aussi fait remarquer qu'"aucune demande pour que Brown puisse partir n'avait été refusée" et qu'il ne croyait pas que "cette requête aurait été refusée".

  • Share
  • Tweet
  • Share