• Share
  • Tweet
  • Share
Joan Rivers

Brian Bowen Smith/E!

Cela fait un peu plus d'un mois que Joan Rivers nous a quittés tragiquement à l'âge de 81 ans, et aujourd'hui, la cause officielle de la mort est enfin connue.

Jeudi, le médecin légiste new-yorkais a émis le communiqué de presse suivant :

"OCME a terminé son enquête. La cause de la mort de Mme Rivers est une encéphalopathie anoxique due à un arrêt hypoxique durant une laryngoscopie et une endoscopie gastro-intestinale supérieure avec sédation sous Propofol pour évaluation d'un changement de voix et d'un reflux gastro-œsophagien. Les complications thérapeutiques ont entraîné ce décès."

"La classification du décès dans la catégorie complications thérapeutiques signifie que la mort résulte de complications prévisibles d'une thérapie médicale."

"Suite au communiqué émis aujourd'hui par le médecin légiste, nous continuons de pleurer cette mort tragique et de remercier tous les témoignages d'amour et de soutien du monde entier", a déclaré la fille de Joan, Melissa Rivers, sur Facebook. "Nous n'avons pas d'autres commentaires pour l'instant."

Le 4 septembre, le jour de la mort de Joan, Melissa a envoyé le communiqué suivant au nom d'elle-même et de son fils, Cooper, remerciant les fans pour "les témoignages d'amour, de soutien et les prières que nous avons reçus du monde entier".

"Ils ont été entendus et très appréciés", a-t-elle déclaré. "La plus grande joie de ma mère, c'était de faire rire les gens. Bien que ce soit difficile de le faire en ce moment, je sais que son souhait final serait que l'on recommence à rire très bientôt."

La famille et les amis de Joan ont respecté sa dernière volonté en organisant des funérailles devant un parterre de stars le 7 septembre. Le service funéraire bouleversant, émouvant et souvent humoristique, mené par le rabbin Joshua Davidson du Temple Emanu-El, synagogue juive réformiste de New York, a même été ponctué par un hommage tendre et vulgaire à souhait d'Howard Stern.

On a pu entendre la chorale gay de New York et des joueurs de cornemuse (New York City Police Department Emerald Society bagpipers and drummers), et plusieurs stars de Broadway, dont Hugh Jackmanet Audra McDonald, qui ont chanté pour immortaliser l'icône de la comédie.

"Quand ils ont commencé par une blague pimentée et que le rabbin a baissé la tête, je pense que c'était plus enjoué que triste", a déclaré Geraldo Rivera, invité et présentateur de JT de légende, à E! News. "Il y avait beaucoup de rires. C'est comme si elle l'avait écrit elle-même. J'ai trouvé qu'on avait passé un moment magnifique, positif et très enthousiaste."

Whoopi Goldberg a tweeté que Joan a "reçu des adieux vraiment drôles et tendres par les gens qui l'aimaient" et elle a ajouté que c'était "drôle [et] très touchant, tout comme elle".

Sa fille, Melissa, lui a lu une lettre hilarante et touchante, à son tour, lors du service funéraire, qui a été publiée par la suite dans The Hollywood Reporter. Un hommage léger et rempli de blagues, mais l'amour absolu de Melissa pour sa mère était manifeste. "J'ai adoré t'avoir chez moi, et j'apprécie chaque minute que Cooper et moi avons passé avec toi", a-t-elle dit. "Tu es une vraie inspiration. Tu as aussi 30 jours de retard sur le loyer."

Joan laisse derrière elle sa fille et son petit-fils de 13 ans, Cooper. Nous continuons de les garder, ainsi que tous ses proches et ses amis, dans nos pensées et nos prières.