Stop the Beauty Madness

stopthebeautymadness.com

Vous en avez marre de laisser un nombre sur la balance ou le nombre de "J'aime" à vos photos Instagram vous dicter votre humeur ? Alors Stop the Beauty Madness s'adresse à vous.

La nouvelle campagne qui prône une image positive du corps de la femme met à l'honneur toutes les formes (minces ou rondes, "jolies" ou non) afin de s'attaquer aux impossibles standards de beauté actuels.

"Assez de ces standards impossibles. Assez de cette image «idéale»", proclame le site Internet. "Nous sommes déterminés à stopper cette course folle de la beauté qui touche nos mères, nos sœurs, nos filles et nous-mêmes."

Le chat de Karl Lagerfeld sera l'égérie de la prochaine campagne de pub de Shu Uemura !

Stop the Beauty Madness

stopthebeautymadness.com

Cette série de 25 clichés s'accompagne de messages empreints de vérité, parfois presque dérangeants. Le but de ces images n'est pas de faire culpabiliser les femmes mais de les inspirer à réexaminer l'image qu'elles ont d'elles-mêmes.

Sur un cliché abordant le sempiternel besoin de perdre du poids chez les femmes, on peut voir les bras et les jambes d'une adolescente mais pas son torse. Dans l'espace vide se trouve la phrase : "Objectif atteint ?" Une autre photo montre un thigh gap (écart entre les cuisses) assez important, dont la grandeur est représentée par une flèche accompagnée des mots "Ce que je vaux".

Stop the Beauty Madness ne cherche pas seulement à éradiquer les problèmes de poids sous toutes leurs formes, mais le concept même des plastiques parfaites tant photoshopées.

Stop the Beauty Madness

stopthebeautymadness.com

Le but de cette campagne saisissante n'est pas tant de changer l'image que les femmes ont d'elles-mêmes que de pousser le monde à reconsidérer la valeur superficielle qu'il accorde à la beauté. Ce fait est parfaitement illustré par la photo d'une fillette prenant la pose et déclarant que sa seule ambition dans la vie est d'être jolie.

"Nous sommes là pour déranger la paix de manière simple et puissante. Nous sommes là pour créer une nouvelle culture de la beauté", peut-on lire sur le site. "Nous sommes là pour sauver nos enfants et nous-mêmes de nos propres obsessions puériles et destructrices. Nous sommes là pour être fiers de ce que nous sommes et continuer notre chemin."

  • Share
  • Tweet
  • Share