Cameron Diaz

Anthony Harvey/Getty Images

Cameron Diaz a choisi de ne pas devenir maman, mais cela ne veut pas dire qu'elle ressent un vide dans sa vie.

"Je n'ai jamais dit jamais à quoi que ce soit dans la vie. Si j'avais voulu avoir des enfants, à un moment de ma vie, j'en aurais eu", a déclaré la star de Triple alliance au Telegraph dans une nouvelle interview à cœur ouvert. "Mais je suis à peu près certaine que si je voulais un enfant à un moment ou un autre, j'arriverais à l'inclure dans ma vie, que ce soit par adoption, ou en sortant avec quelqu'un qui a déjà un enfant."

Diaz, qui a été liée avec des tombeurs célèbres comme Justin Timberlake et Alex Rodriguez, a expliqué que son instinct maternel ressortait parfois, bien qu'elle n'ait jamais eu d'enfant.

"Je ne peux pas prédire l'avenir, mais s'il y a une chose que je sais, c'est que je ne suis pas sans enfant. Je suis entourée d'enfants. Je peux avoir un enfant quand je veux. Tous mes amis me diraient : «Oui, passe le chercher», a-t-elle déclaré en rigolant.

"Au passage, j'ai aussi beaucoup de copines qui n'ont pas d'enfants", a continué l'actrice. "Ce n'est pas comme si j'étais la vieille fille qui n'avait pas d'enfant. Je n'ai pas vécu ça, mais c'est pas grave. Je sais que j'ai fait des choix. Je sais pourquoi je les ai faits. Je suis quelqu'un qui profite du moment présent. Après tout ce que j'ai vécu, ma vie aurait pu prendre un tas de tournures différentes."

Mais la vie a, de toute évidence, récompensé l'actrice. Les racines de Diaz sont différentes des autres actrices hollywoodiennes : elle a fait ses études dans une université de la banlieue de Long Beach où la police était omniprésente. "C'était morose et stérile, mais c'était multiculturel, et je pense que ça m'a appris à me rapprocher des gens et à les comprendre", a-t-elle expliqué. "Il fallait apprendre à s'entendre. Ça n'arrivait pas toujours. Il y avait parfois de la violence. Quand il y a autant de jeunes, les conflits sont inévitables. J'ai appris à faire ami avec tout le monde. Mais il fallait être coriace, surtout quand on est une fille blanche toute maigrichonne."

Bien qu'elle a appris un tas de leçons inestimables sur la vie en grandissant, l'idée de faire carrière comme actrice semblait très improbable. "Quand j'étais étudiante, les choix ne semblaient pas très prometteurs. Tous les ans, il y avait au moins sept à 10 filles à la fac qui étaient enceintes", a-t-elle expliqué. "Beaucoup arrêtaient les études. Beaucoup finissaient en prison, mouraient ou devenaient toxicomane. Et d'autres s'en sont sortis — [comme] Snoop et moi", a-t-elle expliqué, en parlant du rappeur Snoop Dogg, qui était dans sa classe. "Et certains ont une famille, un bon travail et vivent dans le confort."

Le prochain film de Diaz, Triple alliance, avec Kate Upton et Leslie Mann à l'affiche, sort le 18 juin dans les salles françaises.

  • Share
  • Tweet
  • Share