Lindsay Lohan

Richie Buxo / Splash News

Les dernières 24 heures ont été un sacré tourbillon pour Lindsay Lohan.

L'actrice de 26 ans était censée entrer dans un programme de traitement en interne approuvé par le juge avant 8h30 jeudi matin. Ce n'est pas arrivé, car... eh bien il y a eu plusieurs obstacles.

Passons-les en revue.

Mercredi soir, Lindsay a raté son vol : Lindsay devait prendre un vol de New York JFK à Los Angeles. Mais une source a confirmé à E! News que la star de Lolita malgré moi avait raté son vol.

Mais une amie l'a aidée avec un avion privé : Ça paye d'avoir des amis riches ! Heureusement pour Lindsay, une amie a payé pour un vol privé pour lui faire traverser le continent. Une source a dit à E! News qu'elle était "arrivée super en retard" pour le vol de nuit New York - Los Angeles. Mais elle a eu son vol.

Jeudi matin, tout semblait se passer comme prévu : Le plan était que Lindsay aille directement de l'aéroport à Morningside Recovery à Newport Beach en Californie. A 6h40 du matin, une source a dit à E! News que son vol privé n'avait pas encore atterri. Puis, juste à temps, Lindsay et sa bande on atterri à LA.

Mais Lindsay avait besoin de fournitures de dernière minute : A savoir, un iPad. Alors Linday s'est arrêtée au magasin Fry's Electronics à Fountain Valley en Californie, pour en acheter un. Elle a été vue assise par terre devant le magasin, à boire un café, ne semblant pas pressée d'aller où que ce soit.

Puis il a fallu faire face au juge : A 8h30, l'avocat de Lindsay, Mark Heller, est apparu pour elle devant le procureur de Santa Monica, Terry White, et le juge James Dabney. Son avocat a dit que Lindsay était "bien installée au sein de ce centre en ce moment. Elle y est déjà. Elle a déjà été admise." Le juge n'était pas content, car Lindsay, son avocat et le tribunal avaient décidé le 9 avril qu'elle irait dans un centre à New York. Heller a expliqué qu'à cause des paparazzi, Lindsay avait choisi Morningside. Le juge Dabney a trouvé cela "très inapproprié" et a noté : "Nous n'avons pas approuvé ce centre. Je ne sais rien de ce centre, et il se pointe cinq minutes avant l'audience et me montre une lettre."

Mais l'accord semblait un peu flexible : Au moins, au début. Le juge a terminé l'audience en disant que Lindsay pouvait s'inscrire à Morningside, mais que l'accusation avait droit d'enquêter sur le centre de traitement. Après l'audience, le procureur de Santa Monica a dit à E! News que si son bureau déterminait que Morningside ne satisfaisait pas les conditions de la peine de Lindsay, il demanderait au tribunal de lui faire recommencer sa désintox depuis le début ailleurs. Il a aussi parlé de trois articles de journaux donnant de mauvais points à Morningside, y compris un article disant que le centre avait été suspendu par l'Etat de Californie. (Mary Helen Beatificato, PDG de Morningside, a fait une lettre reconnaissant la bataille actuelle du centre avec la ville de Newport Beach. Elle a ajouté : "Morningside continue son combat, car nous croyons en ce que nous faisons et en les 400 personnes qui viennent à Morningside chaque année pour se faire aider et retrouver espoir.")

Vers 10h30, Lindsay est arrivée à Morningside : Oui, selon une source, un véhicule transportant Mlle Lohan est arrivé au centre juste avant 10h30. Mais Lindsay n'est pas sortie de la voiture, et est partie peu de temps après.

Après, on n'est pas sûrs : On ignore, depuis jeudi après-midi, où se trouve Lindsay exactement. Une source a dit à E! News que Lindsay n'était pas en contact avec son avocat depuis plusieurs jours. "[Son avocat] fait de son mieux pour la protéger, mais elle n'écoute personne", a ajouté la source.

Jeudi après-midi, aucun mandat d'arrestation n'avait encore été lancé contre Lindsay, malgré la violation apparente de son accord. Son avocat n'a pas répondu aux demandes de commentaires d'E! News.

  • Share
  • Tweet
  • Share