Tobey Maguire

Ethan Miller/Getty Images

Tobey Maguire sait quand passer son tour.

La star, qui filme actuellement l'adaptation de Baz Luhrman de Gatsby le Magnifique avec son pote Leonardo DiCaprio, a conclu un accord à l'amiable dans un procès l'accusant d'avoir gagné plus de 300 000 $ au sein d'un soi-disant réseau de poker illégal organisé par un manager de fonds spéculatif de Beverly Hills actuellement en prison.

Alors qu'a fait Maguire pour se sortir de ce véritable imbroglio ?

E! News a confirmé que l'acteur de 36 ans, un habitué du poker ayant participé à plusieurs tournois professionnels, y compris le Championnat du Monde de poker de 2007, a accepté de payer 80 000 $ en réparation pour mettre fin aux poursuites.

Le procès, intenté en mars au tribunal fédéral de commerce en Californie, a été initié par un fidéicommissaire pour des investisseurs cherchant à récupérer l'argent que l'acteur avait gagné dans plusieurs marathons de poker Texas Hold'Em à enjeux très élevés (des parties sur invitation uniquement) entre 2007 et 2008.

Les parties, qui ont eu lieu dans des lieux luxueux, dont notamment des hôtels 5 étoiles comme le Four Seasons et des résidences privées à Beverly Hills, étaient orchestrées par Brad Ruderman, un roi des fonds spéculatifs et PDG de Ruderman Capital Partners.

Ruderman a été inculpé d'escroquerie et détournements de fonds, et purge actuellement une peine de 10 ans pour avoir développé une chaîne de Ponzi qui lui a permis de récupérer plus de 25 millions de dollars de fonds d'investisseurs pour payer ses dettes de poker. L'argent payé à Maguire était considéré comme des biens mal acquis puisque Ruderman a détourné les fonds de ses clients.

Maguire était parmi les quelques stars hollywoodiennes qui auraient participé aux tournois underground, ainsi que DiCaprio, Ben Affleck et Matt Damon (aucun d'eux n'a été nommé dans le procès).

Selon les documents juridiques, les exécuteurs des biens en faillite du joueur ont décidé d'accepter le paiement de Maguire comme compromis plutôt que d'aller devant les tribunaux.

Selon les termes de l'accord, Maguire a rendu les 80 000 $ avec la stipulation qu'il n'attaquera pas en retour. Il a aussi reconnu qu'il n'était pas au courant de la chaîne de Ponzi et qu'il n'avait pas reçu sciemment d'argent en plus de Ruderman, au-delà de ce qu'il avait gagné en jouant.

Les deux camps ont conclu un accord le 18 novembre, et une fois qu'un juge l'aura accepté, Maguire sera sorti d'affaire.

L'avocat de Maguire, Robert Barta, n'était pas disponible pour commenter.

  • Share
  • Tweet
  • Share