• Share
  • Tweet
  • Share
Matt LeBlanc

ZumaPress.com

Matt LeBlanc n’est pas psychiatre, mais c’est le rôle qu’il se donne au tribunal.

Accusé de rupture de contrat par son ex-agent, Camille Cerio, l’acteur célèbre pour son rôle dans la série Friends a contre-attaqué cette semaine en demandant à la cour supérieure de Los Angeles d’ordonner une évaluation mentale de son ex-associée.

Dans une requête déposée mardi dernier, et dont E ! News a obtenu une copie, les avocats de LeBlanc prétendent qu’une évaluation psychologique par un psychiatre choisi par le tribunal est nécessaire, puisque Camille Cerio a elle-même mis en cause sa santé mentale en prétendant que la résiliation en 1995 de son contrat n’était pas valable, sous prétexte qu’elle l’avait signée alors qu’elle était stressée.

Selon la requête déposée :  “La plaignante a fait de sa santé mentale un sujet de controverse car, entre autres, elle prétend qu’elle n’aurait jamais accepté de résilier son contrat si elle n’avait pas été stressée et/ou n'avait pas souffert de dépression et des effets néfastes d’un traumatisme et/ou de la peur de l’abandon."

Cerio soutient que l’acteur lui doit toujours un million de dollars en commissions, soit approximativement 15 % de son revenu provenant de la série Friends, ainsi que de celle qui en a été tirée, Joey. Elle prétend qu’elle n’a pas été payée depuis 2000, soit quatre ans avant que Friends ne touche à sa fin et 6 ans avant que Joey soit annulé.

Selon les avocats de LeBlanc, si Cerio avait des troubles psychologiques, elle n’était donc pas en état de gérer correctement ses finances ce qui, de ce fait, rendait le contrat nul et non avenu.

Si le tribunal accepte la requête, l’évaluation psychologique pourrait se faire à la mi-août.