Benicio Del Toro

Tony Barson/WireImage.com

Quelle surprise ! Le jury présidé par Sean Penn s'est intéressé à la politique !

Benicio Del Toro a remporté à l'unanimité le prix du meilleur acteur au festival de Cannes, dimanche, pour son interprétation de Che Guevara, le révolutionnaire latino-américain, dans le biopic de 4 heures, Che, réalisé par Steven Soderbergh.

Les neuf membres du jury présidé par Sean Penn, parmi lesquels Natalie Portman et le réalisateur Alfonso Cuaron, ont remis les prix dimanche, le dernier jour du festival.

"J'aimerai dédier ceci à Che Guevara lui-même, ainsi qu'à Steven Soderbergh qui s'est levé tous les matins pour me forcer à jouer ce rôle", a déclaré Del Toro au cours de la cérémonie. "Il était là à nous pousser tous à faire de notre mieux."

En 2000, Soderbergh avait déjà travaillé avec l'acteur portoricain pour le film Traffic, qui lui avait valu de remporter l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle.

La Palme d'Or n'a pas été décernée à L'Echange, le thriller de Clint Eastwood très bien reçu par la critique. Pour la première fois depuis 1987, c'est un film français qui l'emporte, le film de Laurent Cantet, Entre les murs, qui traite de la vie des élèves et des enseignants dans un collège parisien difficile. De vrais élèves et de vrais enseignants jouaient dans le film.

Gomorra, le film sur la mafia de Naples, a remporté le deuxième prix, le grand prix. Il Divo, le film sur l'ex-premier ministre italien, Giulio Andreotti, a remporté la troisième place, le prix du jury.

Tout simplement parce qu'ils sont fantastiques, un prix spécial a été décerné à Catherine Deneuve, qui jouait dans deux films présentés au festival cette année, et à Clint Eastwood qui est toujours reparti les mains vides bien qu'il ait présenté cinq films au festival depuis 1985.

Le réalisateur Steve McQueen a remporté la caméra d'or pour son premier film, Hunger, une description violente de la vie dans une prison d'Irlande du Nord dans les années 80.

L'actrice brésilienne Sandra Corveloni a remporté un prix pour son rôle dans Linha de Passe, ainsi que le réalisateur hongrois Nuri Bilge Ceylan pour son film Les trois singes, les frères belges Luc et Jean-Pierre Dardenne pour le scénario du Silence de Lorna, et Marian Crisan pour son court métrage, Megatron.

Sean Penn a déclaré hier : "Il y avait un tel choix de prestations et de films émouvants et intenses. Il y a eu plusieurs moments où nous nous sommes dit que personne ne pourrait faire mieux."

Pour clore l'édition 2008 du festival, il y eu, après la remise des prix, une projection de What Just Happened?, la comédie noire de Barry Levinson se déroulant à Hollywood.

  • Share
  • Tweet
  • Share