Gary Coleman

Paul NBC/AP Images

Après avoir été floué de ses cachets télé alors qu'il était enfant, on comprend que Gary Coleman ait eu du mal par la suite à faire confiance aux gens. A tel point que dans son testament, il a indiqué ne pas vouloir de gens intéressés par son argent à ses funérailles.

D'après les documents déposés au 4e tribunal d'instance de Provo, dans l'Utah, l'ancien acteur d'Arnold et Willy a laissé un testament rédigé en 1999, dans lequel il exprime son désir d'être incinéré. Il a également nommé son ancien manager Dion Mial comme exécuteur testamentaire.

Et voici la partie intéressante...

Coleman a demandé à ce que son représentant "organise une veillée funéraire menée par ceux qui n'ont pas de liens financiers avec moi et qui peuvent se regarder dans une glace et qui tenaient vraiment à Gary Coleman".

On imagine que cela exclut automatiquement ses parents, Sue et Willie Coleman, que Gary a poursuivi en justice en 1989 pour s'être approprié tout l'argent qu'il avait gagné pendant qu'il jouait dans la série télé à succès, et qu'il ne voyait plus depuis ces 20 dernières années.

Dans les documents, Coleman a stipulé qu'il voulait léguer tous ses biens au "fidéicommissaire du Millennium Edge Trust".

Aucun détail concernant le fidéicommis n'a été divulgué (on pense que Mial est le seul administrateur de ses biens), et on ignore s'il s'agit du "mystérieux testament" dont parlait Todd Bridges, l'ancien partenaire à l'écran de Gary Coleman, la semaine dernière.

Mais qu'en est-il de son ex-femme, Shannon Price ?

Le testament ayant été rédigé huit ans avant leur mariage en 1997, Coleman ne lui a rien laissé. Mais un porte-parole de Price a déclaré que son avocate pourrait bien contester le document afin d'être inclus dans l'héritage. D'après les règles de l'Etat en matière d'homologation du testament, elle a 10 jours pour déposer une requête.

C'est donc à Mial de déterminer qui est invité à l'enterrement, et on ne serait pas surpris de ne pas y voir Price.

Après avoir nié dans un premier temps, la porte-parole de Price a confirmé que sa cliente est bien l'auteur des photos de Coleman à l'hôpital avant et après sa mort le 28 mai dernier des suites d'une hémorragie cérébrale, après une chute mortelle. Selon un premier rapport, quelques-unes de ces photos ont été vendues à un tabloïde, mais la porte-parole de Price déclare que les photos "n'étaient pas censées être publiées".

Mais Bridges ne croit pas à cette histoire.

"Comment peut-on être aussi égoïste", a-t-il déclaré au cours d'une interview pour RadarOnline. "Je ne pourrais jamais en vouloir à ce point à quelqu'un pour lui faire quelque chose d'aussi épouvantable et horrible. Vous lui en voulez vraiment ? Vous lui en voulez à ce point que vous lui feriez ça ?"

"C'est vraiment mélodramatique", a-t-il ajouté. "C'est de la folie, je n'arrive même pas à imaginer que quelqu'un puisse faire ça. Le pauvre Gary ne sait pas ce qui est en train de se passer, il ne sait pas ce qui lui arrive, car il n'est plus là pour se défendre."

Des funérailles pour l'acteur de 42 ans étaient prévues le week-end dernier mais ont été reportées, car ses proches ont commencé à s'entredéchirer au sujet de la gestion de son patrimoine. On ignore donc quand il sera inhumé.

Suivez @eonlineFR sur Twitter !
________

E! Online se penche sur la vie de l'acteur dans la galerie photos Gary Coleman : un hommage en images (1968-2010).

  • Share
  • Tweet
  • Share