House of Cards

David Giesbrecht/Netflix

Neuf mois après que Kevin Spacey a été accusé de conduite inappropriée de nature sexuelle par Anthony Rapp, Robin Wright sa partenaire dans House of Cards, vient de briser son silence à propos des accusations, dans le talk-show américain Today sur la chaîne américaine NBC.

Dans une interview préenregistrée avec Savannah Guthrie diffusée lundi, l'actrice, qui a notamment reçu un Golden Globe pour sa performance dans la série, a pris ses distances avec lui en avouant que tout le monde était "surpris" et "triste au final" quand les allégations d'Anthony Rapp ont été rendu publiques à l'automne dernier. "Nous sommes allés de l'avant et nous étions très reconnaissants de pouvoir finir la série comme prévu", a-t-elle expliqué. Robin Wright a toutefois précisé qu'elle avait eu une "relation professionnelle et respectueuse" avec Kevin Spacey, mais a évité de la qualifier d'amitié. "En fait, nous étions des collègues. Nous n'étions pas... nous ne nous sommes jamais fréquentés en dehors du travail", a-t-elle précisé. "...Il était génial avec moi. Il ne m'a jamais manqué de respect. C'est mon expérience personnelle. C'est la seule chose dont je pense avoir le droit de parler."

En octobre, Anthony Rapp a accusé Kevin Spacey de l'avoir dragué quand il avait 14 ans et que l'acteur en avait 26. En réponse, la star avait tweeté ses "plus plates excuses" et en avait profité pour faire son coming-out. Netflix avait ensuite déclaré être "profondément troublé" par les accusations d'Anthony Rapp et des responsables du service de streaming s'étaient déplacés jusqu'au plateau de tournage de la série pour s'assurer que les acteurs et les techniciens soient en sécurité et soutenus ; la production de la saison 6 avait été suspendue le lendemain. Après que plusieurs employés de House of Cards ont accusé Kevin Spacey de conduite inappropriée de nature sexuelle, Netflix a renvoyé l'acteur, et son personnage de Frank Underwood a été effacé de la dernière saison.

La décision de licencier Kevin Spacey a troublé Robin Wright : "Je ne sais pas comment commenter cette décision, mais je pense qu'à l'époque, tout le pays était si choqué, pour de nombreuses raisons, pour plein d'histoires, pour plein de gens, que tout le monde a trouvé respectueux de prendre de la distance."

(La saison finale de House of Cards tournera autour de Claire Underwood, le personnage interprété par Robin Wright.)

Depuis les accusations d'Anthony Rapp, plus d'une quinzaine d'hommes avancent que Kevin Spacey a eu une conduite inappropriée de nature sexuelle avec eux, et l'acteur fait actuellement l'objet de trois enquêtes de la part de Scotland Yard. Il n'est pas apparu en public depuis huit mois, lorsque son porte-parole a expliqué à E! News que son client allait se faire "évaluer et traiter". La star de The Usual Suspects nie les allégations par le biais de son avocat.

Robin Wright n'a pas parlé à l'acteur depuis qu'il a été renvoyé. "Je n'ai pas eu de ses nouvelles et je ne sais même pas comment le contacter", a-t-elle dit à Savannah Guthrie. Répétant qu'ils étaient plus collègues qu'amis, elle a précisé : "Kevin et moi nous voyions entre deux scènes et pendant les préparatifs, des moments pendant lesquels nous rigolions. Je ne connaissais pas vraiment l'homme. Je connaissais l'incroyable artisan qu'il est."

L'actrice elle-même a connu le harcèlement sexuel au travail. "C'est un plus grand sujet, plus large, à savoir la séduction. Peu importe qui vous êtes. C'est une histoire de pouvoir. Et une fois que vous dominez quelqu'un, cette personne devient alors vulnérable", a-t-elle ajouté. "Je crois que l'année dernière a ouvert une porte pour nous permettre de commencer une nouvelle conversation. Il faut juste changer le paradigme."

(E! et NBC appartiennent à NBCUniversal.)

 

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.