Demi Lovato n'a jamais été du genre à se retenir et sa dernière interview télé est exactement dans la même veine, puisqu'elle a dévoilé son côté vulnérable et pourtant fort, ce qui explique que le monde entier l'adore...

Au cours d'une interview avec le Dr. Phil, l'interprète de "Sorry Not Sorry" dit tout sur sa sobriété, ses pensées suicidaires et sa guérison face à un mal-être a priori sans espoir.

Durant cet entretien dans le talk-show Dr. Phil, diffusé mardi, la chanteuse de 25 ans a évoqué la première fois où elle a pensé mettre un terme à ses jours.

"La première fois que j'ai eu des pensées suicidaires, j'avais 7 ans et j'étais fascinée par la mort", a-t-elle admis. "J'ai expérimenté des choses dont je n'ai jamais parlé et j'ignore si je le ferai un jour."

La star a également admis avoir été une enfant en souffrance : "À 7 ans, je savais que si je me suicidais, la douleur cesserait."

Quand on lui a demandé si elle avait encore ces pensées, l'interprète de "Skyscraper" a reconnu qu'elles revenaient en période de crise.

"C'est revenu quand j'ai été victime de brimades ; c'est revenu plusieurs fois quand je souffrais de dépression, mes troubles bipolaires. Je me coupais, et il y a eu un moment où ma mère avait peur de me réveiller le matin parce qu'elle ne savait pas si je serais vivante ou non parce qu'à chaque coupure, j'allais de plus en plus profond."

Heureusement, ces périodes sont passées, mais Demi reconnaît que ses troubles alimentaires requièrent une attention quotidienne.

"Mes problèmes avec la nourriture sont toujours présents", a précisé la star.

Pendant l'interview, le Dr Phil a aussi demandé à la chanteuse, qui vient de fêter six ans de sobriété, quand et pourquoi elle s'est tournée vers les drogues et l'alcool aussi jeune.

"J'ai été victime de brimades à 12 ans", a confessé Demi. "Je cherchais quelque chose pour être insensibilisée et pour rentrer dans le moule, et je me suis tournée vers l'alcool et là, je me sentais mieux."

Demi a expliqué que les enfants se moquaient d'elle pour être apparue dans Barney quand elle était plus jeune et qu'au bout du compte, des filles qu'elle considérait comme des amies se sont retournées contre elles, allant même jusqu'à faire circuler "une pétition de suicide" dans l'école.

"Ce qui m'a vraiment blessée, c'est le fait que des amies se retournent contre moi. Ça concernait des petits drames que des jeunes filles de 12 ans ont en 5e", a-t-elle ajouté durant la discussion. "La réaction était tellement plus extrême que la normale, elles avaient une pétition de suicide et elles la passaient à travers l'école pour que les gens la signent. J'ai subi de l'intimidation en ligne et elles se moquaient de mon poids."

Au cours de l'interview, Demi a également abordé sa relation difficile avec son père, Patrick Lovato, un alcoolique qui a abandonné Demi et sa mère quand elle était jeune. Patrick a fini par mourir d'un cancer à 53 ans. Demi n'avait que 20 ans à l'époque.

"Il était abusif. Il était méchant mais il voulait être une bonne personne, il voulait avoir sa famille, et quand ma mère a épousé mon beau-père, il était très généreux, du genre : « Je suis si content qu'il s'occupe de toi et fasse ce que j'aurais aimé faire. »"

Pour en savoir davantage, découvrez l'interview de Demi avec le Dr Phil dans Dr. Phil.

Si vous ou un de vos proches avez besoin d'aide, appelez Suicide Écoute au 01 45 39 40 00.

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.