Angelina Jolie, Vanity Fair

Mert Alas and Marcus Piggott/Vanity Fair

MIS À JOUR le 3 août à 14h55, heure de la côte ouest des États-Unis : 

Suite à des critiques et à une demande de rectificatif de la part de l'avocat d'Angelina Jolie, le magazine Vanity Fair a indiqué jeudi qu'il s'en tenait à l'article publié.

Vanity Fair a indiqué avoir été contacté par l'avocat de l'actrice afin de retirer le paragraphe relatif au processus d'audition et de publier un communiqué disant entre autres : "L'équipe de casting a montré aux enfants la caméra et le matériel d'enregistrement sonore, tout en leur expliquant qu'on allait leur demander de jouer un rôle… Les enfants n'ont pas été piégés, comme certains l'ont insinué… Tous les enfants qui ont auditionné étaient au courant de l'aspect fictif de l'exercice et étaient surveillés à tout moment par des proches ou des tuteurs d'ONG… Nous nous excusons pour tout malentendu." Le magazine a également précisé qu'ils voulaient que le communiqué soit appelé "Rectificatif d'Angelina Jolie". 

"Pour répondre aux demandes en question, le magazine a relu les transcriptions et réécouté les enregistrements de l'interview que [la conseillère de rédaction Evgenia] Peretz a réalisée auprès de l'actrice quant à cette histoire. Peretz l'avait enregistrée sur deux dictaphones", a écrit le magazine Vanity Fair en préambule de ce qui est, selon eux, "la transcription de la partie pertinente". "Après avoir réécouté l'enregistrement, Vanity Fair s'en tient à l'article publié par Peretz." 

_______________________________________________

Angelina Jolie veut mettre les choses au clair quant au processus d'audition de son nouveau film, qui a été critiqué et aurait fait preuve de cruauté et de maltraitance envers des enfants.

L'actrice oscarisée avait récemment accordé une interview à Vanity Fair, qui a rapporté qu'afin de trouver l'enfant qui aurait le rôle principal dans son nouveau film de Netflix D'abord, ils ont tué mon père, Jolie recherchait des enfants qui avaient traversé des épreuves et que les directeurs de casting "ont mis en place un jeu choquant par son réalisme : ils ont disposé de l'argent sur une table et demandé aux enfants de songer à ce qu'ils pouvaient en faire, puis de le voler. Le directeur devait faire semblant de choper l'enfant, et ce dernier devait lui inventer un mensonge".

Selon le magazine, l'actrice a également dit que la fille qui a été choisie pour jouer le rôle, Sareum Srey Moch, "était la seule enfant ayant fixé l'argent pendant un très long moment", et que "lorsqu'on l'a forcée à le rendre, elle a été submergée d'émotion". De même, "lorsqu'on lui a demandé à quoi servait cet argent, elle nous a dit que son grand-père avait perdu la vie, et qu'ils n'avaient même pas assez d'argent pour lui payer un bel enterrement".

Jolie a indiqué au Huffington Post ce week-end que "toutes les mesures ont été prises pour nous assurer de la sécurité, du confort et du bien-être des enfants dans le film, que ce soit lors du casting, du tournage et même maintenant", et que le "jeu" de l'audition relevait plus d'un exercice d'improvisation tiré d'une scène du film.

Angelina Jolie, Maddox Jolie-Pitt, Loung Ung, First They Killed My Father

Pax Jolie-Pitt/Netflix

Elle a ajouté que l'argent utilisé n'était pas réel et que des parents, des tuteurs, des partenaires non gouvernementaux et des médecins étaient présents lors des auditions et du tournage du film.

"Je suis mécontente du fait que la presse ait pris un simple exercice d'improvisation fictif tiré d'une scène du film pour un véritable cas de figure", a-t-elle dit. "Insinuer que de l'argent réel ait été volé par un enfant au cours d'une audition est faux et agaçant. Je serais moi-même outrée si c'était vrai."

D'abord, ils ont tué mon père est inspiré d'une histoire vraie et s'avère être le quatrième film réalisé par Angelina Jolie, maman de six enfants et envoyée spéciale de longue date du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Le film doit sortir sur Netflix en septembre.

   

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.