Comme le disent les paroles : "Y a quelque chose qu'hier encore n'existait pas".

Sauf que parfois, ces "quelque chose" existent. C'est juste que les spectateurs ne les remarquent pas forcément au premier regard. Walt Disney Animation Studios est bien connu pour cacher des Easter Eggs dans ses films et, vendredi, Oh My Disney nous en a révélé 10, s'étalant sur une période de 57 ans, tous liés.

Cette vidéo commence avec Mulan de 1998, puis on découvre quelques moments furtifs de Tarzan de 1999, La Belle et la Bête de 1991, Aladdin de 1992, La Petite Sirène de 1989, Vaiana, la légende du bout du monde de 2016, La Reine des neiges de 2013, Zootopie de 2016, Raiponce de 2010 et La Belle au bois dormant de 1959.

Mulan, Disney

Disney

Il s'agit du troisième épisode de la série de "Easter Eggs" de of Oh My Disney.

Comment les Easter Eggs se retrouvent dans les films ? "Vous savez, même avant les cassettes vidéo, les VHS, les magnétoscopes et tout ça, les gens mettaient des petits détails amusants dans les films parce qu'ils passaient à 1/24e de seconde", nous a expliqué un ex-animateur de Disney, Tom Sito — qui a travaillé sur La Belle et la Bête, Aladdin et Le Roi Lion — au Huffington Post en 2015. "On se disait : « Personne ne voit rien »... et donc les [dessinateurs] faisaient ça pour rigoler. Mais avec l'âge moderne, les gens ont commencé à passer les films en arrière, et aujourd'hui, rien n'échappe au [public], même dans les vieux films. Ils passent les films image par image et trouvent des choses étranges tout le temps."

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.