Bill Cosby

Gerardo Mora/Getty Images

Bill Cosby est revenu sur scène mercredi soir à Kitchener dans l'Ontario : son premier spectacle depuis novembre.

Malgré un petit groupe de manifestants devant le Center in the Square, Cosby s'est "beaucoup amusé", a-t-il dit au public. Le comique de 77 ans a aussi émis une déclaration après le spectacle à ses fans, leur disant, selon NBC News, qu'il voulait les "remercier personnellement de m'avoir donné l'occasion de ramener le rire dans vos vies ce soir".

"Je voudrais aussi vous féliciter tous et vous faire une ovation pour votre façon de vous respecter, le théâtre (Center in the Square) et les organisateurs qui ont produit un spectacle superbe pour la communauté de Kitchener", a ajouté Cosby.

Bill Cosby, Phylicia Rashad, Cosby Show

Tony Esparza/CBS Photo Archive/Getty Images

Mercredi, son ancienne épouse du petit écran, Phylicia Rashad, a défendu le patriarche du Cosby Show contre les accusations d'abus contre lui par de multiples femmes ces derniers mois, disant à Showbiz 411 qu'il s'agissait de "la destruction d'un héritage". Le site de divertissement a cité Rashad disant : "Oubliez ces femmes", au sujet des accusatrices de Cosby. Rashad a cependant dit que ses propos avaient été cités inexactement.

"Je suis une femme. Je ne dirais jamais une chose pareille. Je ne penserais jamais une chose pareille", a-t-elle dit à ABC News.

Roger Friedman de Showbiz 411 a abordé le commentaire de Rashad, en écrivant : "Que ce soit clair. Je n'ai pas mal cité les propos de Phylicia Rashad. Mais elle ne voulait pas que ce soit pris comme ça l'a été, et j'aurais dû le clarifier. Elle n'a JAMAIS voulu dire «Oubliez ces femmes» dans le sens de les oublier ou de les ignorer. Elle voulait dire «ces femmes à part», à savoir qu'elle ne parlait pas de ça, mais de la destruction de l'héritage de Cosby. C'était en conversation. Et ça a été mal compris. Je suis désolé si ma façon de présenter la citation a donné l'impression que nous voulions oublier qui que ce soit. Je vais en maison de soins depuis dix ans pour voir un ami de la famille depuis 40 ans. Alors calmons-nous. Phylicia défendait son ami et son héritage. C'est ce qu'elle a dit. C'est ce que j'ai écrit. Je suis désolé si cela a pu offenser. Et personne ne m'a demandé d'écrire ça. Je le dis, car je l'aime bien et je la respecte."

C'est noté. Dans l'interview de Rashad avec ABC News, elle a clarifié ce qu'elle voulait dire dans l'interview initiale en disant : "Mon message est, qu'arrive-t-il à une nation dans laquelle les gens renient délibérément et volontairement les principes qui décrivent la nation ? --- Il ne s'agit pas des femmes. Il s'agit d'autre chose. Il s'agit de l'anéantissement d'un héritage."

"On rate le problème ici, à savoir, les États-Unis d'Amérique. Je sais que ça change, mais c'est toujours les États-Unis et il y a des principes qui nous guident", a dit Rashad. "Il y a la constitution des États-Unis, qui assure l'innocence jusqu'à preuve de la culpabilité, et ça n'a pas été le cas. Ce qui s'est passé, c'est une déclaration aux médias de culpabilité, sans preuve. Et un héritage est détruit à cause de ça. Il est anéanti."

Rashad n'a pas parlé spécifiquement des femmes qui ont accusé Cosby d'abus sexuels, mais elle a décrit l'homme qu'elle connaissait comme quelqu'un de "gentil" et "généreux".

"Pour parler de la personnalité de l'homme que je connais, ça n'a pas été facile. Pas du tout, mais ce n'est pas un lâche", a-t-elle dit à ABC News. "Je ne sais pas ce qu'il va faire, mais je sais qu'il ne se cachera pas... Il aime trop être avec les gens, et il respecte les gens."

Cosby et son équipe juridique ont toujours nié toutes les accusations d'abus sexuels faites contre lui par le passé, et le patriarche du Cosby Show n'a jamais été inculpé d'un crime.

(E! et NBC font tous deux partie de la famille NBCUniversal.)

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.