Quand il a décidé que le moment était venu de passer la bague au doigt d'Angelina Jolie, Brad Pitt s'est rendu compte, à ce moment-là encore plus jamais, que tout le monde avait le droit de se marier.

"Tout le monde devrait avoir ce droit", a-t-il déclaré à Terrence Jenkins de E! News à la conférence de presse new-yorkaise pour Cogan : Killing Them Softly, film dans lequel Pitt incarne un type qui, et on le cite, "porte un gros calibre et tue des gens".

Mais quand Pitt, défenseur de longue date de la légalisation du mariage homosexuel, va-t-il exercer son droit d'épouser Jolie au juste ?

Il a ri aux éclats quand Jenkins a déclaré, en plaisantant, qu'il avait reçu l'invitation de Jolie par courrier.

Mais on dirait que les noces Jolie-Pitt ne devraient plus trop tarder, maintenant.

"Les enfants nous mettent la pression", a admis le père de six enfants. "On ne s'était pas rendu compte à quel point ils y tenaient et quand on s'est fiancés, à quel point on y tenait aussi."

Et on n'a pas besoin de lui dire à quel point on y tient aussi !

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.