Un second suspect dans la mort de Mac Miller vient d'être arrêté.

Le rappeur de 26 ans, né Malcolm James McCormick, est décédé des suites d'une overdose en septembre 2018. Lundi, Ryan Reavis, un homme de 36 ans de Lake Havasu City, en Arizona, a été arrêté puis inculpé en relation avec le décès tragique de l'ex d'Ariana Grande

La police de Lake Havasu City a fait savoir dans un communiqué publié mardi sur la page Facebook de KLBC-TV2 qu'au cours d'une enquête de la DEA concernant la mort de Mac Miller, les forces de l'ordre, secondées par le FBI, ont obtenu un mandat de perquisition chez Ryan Reavis et ont trouvé chez lui des médicaments sur ordonnance, une "quantité utilisable de cannabis", des instruments pour se droguer, un pistolet 9 mm, deux fusils à pompe, un silencieux fait maison et une grande quantité de munitions.

L'homme a été arrêté et inculpé pour fraude, détention de cannabis, de médicaments sur ordonnance, d'instruments pour se droguer, de possession illégale d'armes à feu et de fabrication d'une arme prohibée. Sa caution a été fixée à 50 000 $ et il a été embarqué par la police. Il n'a fait aucun commentaire et les forces de l'ordre n'ont fourni aucun détail sur ses liens présumés avec Mac Miller.

En début de mois, un certain Cameron James Pettit a été arrêté et mis en examen en lien avec la mort du rappeur. On l'accuse d'avoir vendu des médicaments de contrefaçon contenant du fentanyl à la star deux jours avant sa disparition tragique. Il doit comparaître devant un tribunal le mois prochain.

Mac Miller

Scott Roth/Invision/AP/REX/Shutterstock

Lors d'une fête en hommage à Mac Miller il y a deux semaines, son père, Mark McCormick, est revenu sur l'arrestation de Cameron James Pettit.

"Ils ont enfin arrêté l'enc*** qui lui a vendu les médicaments qui l'ont tué. Et ça nous réconforte en partie. Beaucoup d'entre nous, moi y compris, étions jeunes quand nous avons fait l'expérience de la drogue. Mais ce put*** de monde est complètement différent, et il suffit d'une petite dose de fentanyl et de cocaïne pour mourir. Toutes sortes de médicaments sont mélangés à du fentanyl. Et le seul conseil que je donnerais est le suivant : ne prenez pas le risque. Ça n'en vaut pas la peine."

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.