Meghan Markle, Kensington Palace, for British Vogue

@SussexRoyal / Peter Lindbergh

Les rumeurs sont vraies : Meghan Markleest bien la rédactrice en chef invitée du Vogue britannique.

Dimanche, la famille royale britannique et le magazine ont confirmé que la duchesse de Sussex tiendrait ce rôle honorifique pour le numéro de septembre, considéré comme le plus important parce qu'il donne un aperçu de la mode de la saison automne/hiver. Meghan est la première à recevoir cet honneur et en a profité pour interviewer l'ancienne première dame des États-Unis Michelle Obama, tandis que le Prince Harrya interviewé le Dr Jane Goodalll'ethnologue et primatologue de renom.

La duchesse n'apparaît pas en couverture du numéro intitulé "Les Forces du changement". On retrouve 15 "pionnières brillantes qui ont eu un impact très positif ces derniers temps et qui devraient refaçonner la société de manière radicale et positive dans le futur".

La liste est constituée d'actrices et de militantes comme Jane FondaLaverne Cox, d'Orange Is the New Black, Gemma ChanSalma HayekJameela Jamil et Yara Shahidi, ainsi que Christy Turlington, la mannequin et fondatrice d'Event Mother Counts.

On retrouve également Adwoa Aboah, la mannequin et ardente défenseuse de la santé mentale, la mannequin et ancienne réfugiée Adut Akech, la boxeuse Ramla Ali, la première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, l'avocate de la diversité et conférencière Sinead Burke, la danseuse étoile du Royal Ballet Francesca Hayward, l'auteure Chimamanda Ngozi Adichie et la jeune lycéenne Greta Thunberg, qui lutte contre le changement climatique.

La couverture possède aussi une case en forme de miroir.

"La duchesse estime que les lecteurs du Vogue UK font aussi partie de ce moment, résultat la 16e place de la couverture du magazine est un miroir pour inclure le lecteur et l'inviter à changer les choses en profondeur dans son domaine", peut-on lire dans un communiqué du magazine.

Meghan Markle, British Vogue, Not Pictured

Peter Lindbergh / PA Wire

"Ces sept derniers mois ont été très fructueux, à organiser et à collaborer avec Edward Enninful, le rédacteur en chef du Vogue anglais, pour gérer le numéro spécial mode le plus lu de l'année en se concentrant sur les valeurs, les causes et les gens qui ont un impact sur le monde d'aujourd'hui", a déclaré Meghan dans un communiqué fourni par la famille royale. 

"À travers ce prisme, j'espère que vous ressentirez la force de ce collectif grâce à la diversité de cette sélection de femmes choisies pour la couverture ainsi que l'équipe qui m'a aidée à les mettre en lumière", a poursuivi Meghan. "J'espère que les lecteurs seront aussi inspirés que moi par les « Forces du changement » qu'ils trouveront dans ces pages."

Le rédacteur en chef du Vogue UK a précisé : "Comme vous le verrez à travers sa sélection dans le magazine, elle aborde des sujets plus complexes et plus nuancés, que ce soit relatif à l'émancipation des femmes, la santé mentale, la race ou les privilèges. Dès le début, nous avons parlé de la couverture, pour savoir si elle en ferait ou non partie. Au final, elle a estimé que ce serait « prétentieux » que ce soit le cas pour ce projet spécifique. Elle préférait se concentrer sur les femmes qu'elle admire."

Meghan n'a jamais fait la couverture de Vogue. Au contraire, sa belle-sœur Kate Middletonétait en couverture du Vogue anglais en avril 2016. La regrettée Lady Di l'a été trois fois en son temps.

La duchesse a ajouté sur Instagram : "Être rédactrice en chef invitée du numéro de septembre du Vogue UK a été une expérience enrichissante, éducative et inspirante. Après m'être jetée à corps perdu dans ce projet et avoir travaillé dessus discrètement pendant des mois, je suis heureuse d'enfin pouvoir partager cette création avec vous. Un énorme remerciement à tous les amis qui m'ont soutenue dans cette aventure, en me consacrant du temps et de l'énergie pour m'aider avec ces pages et cette couverture. Merci d'avoir dit « oui » !, et merci à Edward pour cette merveilleuse opportunité."

Meghan, ancienne star de Suits : avocats sur mesure, a mis un terme à sa carrière en 2017 après s'être fiancée à Harry, et elle est très impliquée dans les activités philanthropiques depuis longtemps. Le prince et elle ont récemment créé leur propre fondation, Sussex Royal

Meghan s'occupe d'organisations caritatives comme Smart Works, qui vient en aide aux chômeuses de longue durée et aux femmes en difficulté pour qu'elles retrouvent confiance en elles, notamment via un entraînement aux entretiens d'embauche. En annonçant que la duchesse de Sussex allait être la rédactrice en chef invitée du Vogue UK, la "royal family" a publié une photo de la duchesse en train de regarder un portant rempli de vêtements dans l'atelier du bureau londonien de Smart Works, ce qui laisse présager que l'organisation caritative apparaîtra dans le magazine.

L'édition de septembre du Vogue britannique sera disponible à partir du vendredi 2 août.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.