Game of Thrones Finale

Helen Sloan/HBO

La série Game of Thrones s'est éloignée de la fin du livre, racontant sa propre histoire sur les indications de son auteur, George R.R. Martin. Quelles indications nous direz-vous ? Eh bien, tout simplement le choix du dirigeant des Six Royaumes à la fin.

"[Les créateurs] David [Benioff] et Dan [Weiss] m'ont dit qu'il y a deux choses que [l'auteur] George R.R. Martin avait prévues pour Bran, la révélation au sujet d'Hodor et le fait qu'il allait devenir roi", a indiqué Isaac Hempstead-Wright à HBO au cours d'un entretien à propos de la fin de la série culte. "C'est assez spécial d'être impliqué dans quelque chose qui fait partie de la vision de George. C'était une très belle façon de terminer."

Après avoir déclaré ne pas vouloir dominer le Nord, ou quoi que ce soit d'autre, Bran Stark devient le souverain, un poste occupé jusque-là par Cersei Lannister (Lena Headey) et brièvement par Daenerys Targaryen (Emilia Clarke).

"C'est un super personnage pour ce rôle. On n'aurait jamais pensé à lui pour ce titre, mais quoi de mieux qu'un roi qui n'a aucun attachement personnel, aucune intention cachée, mais qui a une compréhension sereine de l'univers tout entier ? C'est la personne idéale pour diriger", a déclaré Isaac Hempstead-Wright.

Bran est devenu la Corneille à trois yeux, autrement dit le gardien du passé, du présent et du futur de Westeros. Comment est-il devenu roi ? D'après Tyrion Lannister (Peter Dinklage), son histoire était la plus intéressante et il a su convaincre les autres chefs des autres couronnes de Westeros.

En tant qu'acteur, Isaac Hempstead-Wright a trouvé "intéressant" le fait de suivre le parcours de Bran.

"Le truc avec Bran, c'est qu'il n'est pas humain, il n'est pas normal, donc il n'y a rien sur quoi s'appuyer. Il a fallu trouver le juste équilibre entre le côté mystérieux et le côté étrange mais avec des étincelles en lui qui vous donnent envie de le suivre à l'écran", a poursuivi Isaac Hempstead-Wright.

L'acteur a ajouté que l'arc narratif était "l'aspect le plus incroyable", quand on considère que le personnage commence la série comme un enfant handicapé de dix ans qui finit au nord du Mur, qui échappe plusieurs fois à la mort et revient "incroyablement fort, sage et calme".

Game of Thrones

HBO

"Il ne va pas débarquer en sauveur à cheval, mais assis, calme et mesuré. Je pense que c'est un super message, il est récompensé pour son côté calme, pas pour son côté réactionnaire, il ne hurle pas et ne cause pas le chaos. C'est une vraie victoire pour les gens calmes et réfléchis de Westeros", a-t-il ajouté.

Pour ceux qui espèrent une fin différente dans la saga écrite de Game of Thrones de George R.R. Martin, Le Trône de fer comme s'intitule la saga en français, vous risquez d'être déçus à en croire Isaac Hempstead-Wright. Dans un message sur un blog, l'auteur a répondu à la question de si la fin dans sa série de livres serait différente.

"Eh bien… oui. Et non. Et oui. Et non. Et oui. Et non. Et oui", a écrit George R.R. Martin. "[Benioff et Weiss] ont eu six heures pour l'ultime saison. Je m'attends à ce que mes deux derniers livres fassent 3 000 pages d'ici la fin… et si j'ai besoin d'ajouter plus de pages, de chapitres et de scènes, je les ajouterai."

Bien évidemment, il y a des différences majeures entre les personnages, vivants et morts.

"Au minimum, les lecteurs découvriront ce qui est arrivé à Jeyne Poole, Lady Cœurdepierre, Penny et son cochon, Skahaz Shavepate, Arianne Martell, Darkstar, Victarion Greyjoy, Ser Garlan le Galant, Aegon VI, et une myriade d'autres personnages plus ou moins importants que les téléspectateurs n'ont jamais eu la chance de découvrir", a précisé l'auteur. "Et, oui, il y aura des licornes… en quelque sorte…"

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.