Jessica Chastain, Today

Nathan Congleton/NBC

Jessica Chastain n'apparaîtra finalement pas au générique de Ma vie avec John F. Donovan.

Le réalisateur québécois Xavier Dolan l'a annoncé dimanche sur Instagram. Le film dramatique – son premier en anglais – est composé d'une pléiade d'acteurs dont Kathy Bates, Kit Harington, Jared Keeso, Ben Schnetzer, Natalie Portman, Susan Sarandon et Bella Thorne.

Quand le projet avait été annoncé en décembre 2014, avec à l'époque Jessica Chastain et Kit Harington, Xavier Dolan avait publié le synopsis suivant : "Il y a dix ans, le rédacteur d'un tabloïd, Moira, a dévoilé la correspondance entre John F. Donovan, une star de la télé américaine, et Rupert Turner, un jeune Britannique de 11 ans. Une tempête ruine la vie et la carrière de l'acteur qui finit par en mourir. Dix ans plus tard, le jeune homme se souvient de sa correspondance écrite, ainsi que de l'impact de ces lettres sur leurs vies." Les Films Séville est le distributeur du film.

Dans un long message, le réalisateur défend sa décision de retirer les scènes avec Jessica Chastain.

"Ayez la bonté de me lire. Ce n'est peut-être pas la nouvelle que vous attendiez, mais c'est tout de même quelque chose que je devais vous dire. J'aurai d'autres informations dans les prochaines semaines. Je vous prie de ne pas douter de mon désir de partager Ma vie avec John F. Donovan avec vous", a-t-il ainsi commencé. Dans son message, il écrit : "Je veux partager certaines choses avec vous à propos de John F. Donovan. Avant tout, je tiens à dire que je suis plus qu'heureux de ce film. Je l'aime énormément, et j'ai hâte de le partager avec vous. Décider quand, où et comment n'est pas de mon ressort, mais de vous à moi, le plus tôt sera le mieux. Depuis mai dernier, j'ai consacré chaque jour à ce film et à son montage. À un moment, on a cru qu'on allait le présenter à l'automne dernier, mais le film n'était pas prêt, et il est rapidement apparu clair qu'il fallait retarder sa sortie. J'ai décidé de retourner au travail en octobre pour donner au film la forme qu'il mérite. Le cinéma, c'est toute ma vie. Et les projets qui vous tiennent à cœur ont une façon de faire partie de votre vie telle que vous finissez par ne faire plus qu'un. Mais aucun sacrifice n'est impossible, aucun compromis n'est inconcevable afin de raconter l'histoire que vous aimez."

Xavier Dolan précise que la première mouture du film "dépassait les quatre heures" et qu'il fallait le raccourcir.

"C'est là que je me suis souvenu qu'il y a six ans, Jacob Tierney, mon coscénariste, arrivait chez moi, prêt à commencer l'écriture du scénario. À l'époque, je voulais parler de notre passion pour les films de super-héros. La culture et la popularité des films DC Comics et Marvel me fascinaient, et je rêvais de raconter l'histoire d'un acteur très célèbre, une sorte de héros, mais à travers le paradigme des films de Batman ou Thor. Un héros... un méchant... un public à protéger", précise le réalisateur de 28 ans à ses fans. "Pendant un moment — en fait pendant des années — c'était l'idée derrière notre histoire."

A post shared by xavierdolan (@xavierdolan) on

Xavier Dolan n'a pas trouvé le bon "ton" avant d'être en salle de montage, "d'où la raison pour laquelle je vous écris aujourd'hui", précise-t-il. "Assez longuement, car je voulais vous donner le contexte nécessaire pour que vous compreniez le choix que j'ai dû faire et éviter les suppositions inutiles et absurdes."

"Je dois vous dire que le personnage de Jessica Chastain, après une longue période de réflexion, a dû être coupé du film. Ce fut une décision très dure à prendre. J'aime sincèrement Jessica, et j'ai une grande admiration pour elle. La décision est liée au montage et à la narration, et ça n'a rien à voir avec sa performance, mais tout à voir avec un personnage et sa compatibilité avec l'intrigue. L'histoire parallèle de ce « méchant », bien qu'elle soit amusante et divertissante, ne semblait pas aller avec le reste de l'histoire, qui au final ne tournait plus autour des héros et de leurs ennemis, mais plutôt autour de l'enfance et de ses rêves. Dans ce film, il y a certes une discussion autour du monde du show-business, mais le cœur du film réside dans la dynamique familiale, à nouveau, entre une mère et un fils", poursuit Xavier Dolan. "Depuis le début, Jessica a défendu ce projet et a pris ma défense à de nombreuses reprises. C'est une excellente actrice, une artiste politiquement engagée, mais surtout, quelqu'un qui défend sans relâche les causes auxquelles elle croit. Elle est respectée par ses pairs et adorée du public. Je suis déçu qu'on n'ait pas pu montrer les belles choses qu'on a faites ensemble pendant cette aventure, mais la vie est longue, et les occasions ratées laissent presque toujours la place à des collaborations futures encore plus fructueuses."

"Je voulais que vous l'appreniez par moi, et personne d'autre. En conclusion, sachez que vos questions, votre enthousiasme, et même votre impatience, ces derniers mois, m'ont donné l'énergie de finir ce film, qui m'a tellement appris sur la vie et sur mon art", ajoute Xavier Dolan à l'intention de ses fans. "Les réseaux sociaux sont souvent source d'intimidation haineuse et de spéculations, mais dans votre cas, c'est une source vitale d'amitié. Je vous en remercie."

Jessica Chastain a reposté la lettre de Xavier Dolan sur Instagram avec le message suivant :

"Mes chéris, voici des nouvelles de #johnfdonovan. Ne vous inquiétez pas, j'ai été prévenue à l'avance de cette lettre. Tout a été géré avec le plus grand respect et avec beaucoup d'amour", précise l'actrice à l'intention de ses abonnés. S'adressant directement à Xavier Dolan, l'actrice ajoute : "Je suis toujours impressionnée par ton implication pour raconter une histoire. Pour être un artiste à chaque instant, tu dépasses les idées et les attentes passées. Je t'aime énormément et j'attends avec impatience nos futures collaborations dans la vie et dans l'art."

Ma vie avec John F. Donovan n'a pas encore de date de sortie.

Pendant ce temps, vous pourrez retrouver Jessica Chastain dans X-Men: Dark Phoenix, le 31 octobre au cinéma.

  • Share
  • Tweet
  • Share
- -