Kesha revient en force.

Après une bataille juridique avec le producteur Dr. Luke, Kesha revient avec "Praying", son premier single en quatre ans. Dans une vidéo postée sur Twitter mercredi, Kesha explique à ses fans : "Votre soutien, votre amour et votre gentillesse m'ont permis de traverser la période la plus dure de toute ma vie."

"Praying" est le premier essai solo de Kesha depuis son album Deconstructed de 2013 et son premier single depuis "True Colors", son duo de 2016 avec Zedd. Dans un essai pour la Lenny Letter de Lena Dunham publiée jeudi, Kesha parle de son come-back et des nombreux revers qu'elle a dû endurer au cours des années. En parlant de "Praying", elle écrit : "J'y ai fait passer mes sentiments de grave désespoir et de dépression. J'ai surmonté des obstacles, j'ai trouvé de la force en moi, même si elle paraissait hors d'atteinte. J'ai trouvé une paix que je croyais inaccessible. Cette chanson parle d'avoir de la compassion, même pour une personne qui vous a fait mal ou qui vous a fait peur. Cela parle d'être fière de la personne que vous êtes, même dans les moments de déprime, quand vous vous sentez seule."

Kesha, Praying

Vevo

Kesha, Praying

Vevo

Kesha, Praying

Vevo

Et d'ajouter : "Ça parle aussi d'espérer que tout le monde, même les gens qui vous ont blessé, puissent guérir."

Alors qu'elle attend le jour de son audience, Kesha admet qu'elle s'est sentie "vraiment, vraiment déprimée", comme si elle n'avait "aucune" raison de vivre... jusqu'à ce qu'elle se tourne vers les prières. "Cette chanson parle du fait d'accepter de ne pas pouvoir tout contrôler, parce que ça me tuait, d'essayer de contrôler tout le monde", a-t-elle expliqué. "J'apprends à laisser tomber et à me rendre compte que c'est l'univers qui contrôle mon destin, pas moi."

"C'est dans les moments les plus sombres qu'on gagne le plus de force. Il y a eu de nombreux jours, même des mois, où je ne voulais pas sortir du lit. Je passais des journées entières à essayer de dormir, et quand je m'endormais enfin, j'avais des cauchemars horribles et je me mettais à pleurer et crier dans le noir. Je n'étais jamais en paix, la nuit comme le jour. Mais je me suis forcée à sortir du lit et j'ai pris mes émotions avec moi en studio et j'en ai fait de l'art", a expliqué Kesha, qui sortira l'album Rainbow le 11 août. "Et je n'ai jamais été plus contente de mon travail qu'avec cet album."

"J'espère que cette chanson parlera aux gens qui sont en train de gérer des problèmes, pour leur faire savoir que même si ça paraît horrible maintenant, ils s'en sortiront. Avec l'amour et la vérité de son côté, on ne peut jamais être vaincu", a expliqué la chanteuse de 30 ans. "Ne baissez pas les bras."

Kesha a remercié les auteurs-compositeurs Ben Abraham et Ryan Lewis, ainsi que le réalisateur de clips, Jonas Åkerlund. "Ces deux dernières années, je suis devenue une femme forte et indépendante. Je me suis rendue compte, après tous ces longs hauts et bas, que j'ai de la chance d'avoir une voix que les gens écoutent et que je devrais m'en servir pour faire le bien et dire la vérité. J'ai vaincu l'anxiété et la dépression, des troubles alimentaires continuels et tous les autres trucs m**diques qu'on vit quand on est humain. Je sais que je ne suis pas seule à combattre cela", a-t-elle écrit. "Trouver la force de parler de ces choses, ce n'est pas facile, mais je veux aider les gens qui traversent une période difficile."

Après la sortie de "Praying", Kesha a promis : "Ce n'est que le début."

"Je suis tellement contente et reconnaissante de pouvoir commencer à partager avec le monde la musique que j'ai écrite. J'ai composé un album qui révèle mes vulnérabilités, et j'ai trouvé de la force là-dedans. Autrefois, je pensais toujours que j'avais quelque chose à prouver, j'essayais d'être quelqu'un qui plairait aux gens, mais dans cet album, je dis la vérité sur ma vie, tout simplement", a écrit la chanteuse de "Tik Tok" pour conclure. "Cet album, c'est moi. C'est l'art le plus pur et réel que j'aie créé, et maintenant, je vous l'offre. J'espère que vous l'aimerez. Merci de ne pas m'avoir laissé tomber."

  • Share
  • Tweet
  • Share