Gil Duldulao, le directeur créatif et ami de longue date de Janet Jackson, parle des rumeurs autour de sa rupture avec Wissam Al Mana.

Duldulao est allé sur Instagram pour faire une déclaration défendant l'interprète de "All for You", qui, selon lui, ne s'intéresse absolument pas aux milliards de son mari dont elle est séparée. "Bonjour. Je tiens à dire ce que je dois dire en tant qu'ami", a-t-il commencé. "Même s'il y avait la possibilité que mon amie empoche 500 millions en ayant un enfant, ce n'est pas dans son caractère de vouloir ou d'accepter 500 millions. C'est une question de personnalité, elle n'est pas ainsi. Elle n'accepterait et ne voudrait jamais une telle somme. Voilà l'être humain que je connais."

Le collègue de Jackson a aussi commenté sur Twitter, faisant remarquer qu'elle avait déjà pas mal d'argent dans son compte en banque. "Vous savez combien elle vaut ?! @JanetJackson", a-t-il tweeté.

F you

A post shared by Gil Duldulao (@ghsduldulao) on

En colère, Duldulao s'en est pris à ceux qui ont osé remettre en question les motivations de l'interprète de "Rhythm Nation". "Alors vous les enf***és qui disent ça, allez vous faire f***re. Mon amie n'est pas comme ça, ne le sera jamais. Point barre", a-t-il continué sur Instagram. "ET si vous faisiez vos recherches. Elle a été mariée quatre ans, pas cinq et quelques. Alors continuez d'essayer bande de c*****ds. Au revoir."

E! News a précédemment annoncé que Jackson valait environ 175 millions de dollars, alors que son ex-homme d'affaires qatari en vaut environ 1 milliard. Avec les rumeurs affirmant que Jackson pourrait recevoir 200 millions de dollars, l'avocate de divorce des célébrités Vikki Ziegler nous a dit que même si c'est une grosse somme d'argent, ce ne serait pas grand-chose pour Al Mana.

Janet Jackson, Wissam al Mana, Gil Duldulao

Getty Images

"200 millions non imposés seraient une grosse somme d'argent, mais pour quelqu'un qui vaut 1 milliard de dollars, ça n'a pas un impact si important", a expliqué Ziegler. "Quand les gens signent des contrats de mariage, ils doivent considérer ce que leur valeur nette est à ce moment-là, et en cas de divorce, s'ils pourront être indépendants financièrement. Je crois qu'ici, Janet a assez d'argent pour s'occuper d'elle-même, donc il n'y aura pas de pension alimentaire pour elle."

Maintenant que leur fils, Eissa Al Mana, est né, la pension alimentaire pour l'enfant pourrait aussi être une option. "Dans le cas d'individus aussi riches, le style de vie de cet enfant sera royal", a expliqué Ziegler. "Il faut s'attendre à un prix élevé pour la pension alimentaire de l'enfant, qui n'est pas imposable, donc c'est une somme nette chaque mois. Si Janet est le parent principal qui prend les décisions concernant le bien-être et l'éducation de l'enfant au quotidien, elle recevra une grosse somme d'argent au nom de l'enfant."

  • Share
  • Tweet
  • Share