• Share
  • Tweet
  • Share
James Corden, 2017 Grammys, Show

Kevork Djansezian/Getty Images

Pour la première prestation de James Corden en tant que maître de cérémonie des Grammys, on avait quelques indices sur ce qui allait se passer. On savait qu'il n'allait pas essayer de chanter en duo avec un des artistes nominés, au grand désarroi de ses fans ("Personne n'a envie de voir ça," avait-il expliqué à Will Marfuggi d'E! News en début de semaine dernière. "Ce serait tragique."). On savait qu'il allait porter un beau costume. Et on savait qu'il attendait avec impatience l'hommage à George Michael

Mais à part ça, on ne savait pas trop à quoi s'attendre une fois que le rideau du Staples Center se lèverait. 

La cérémonie des Grammys 2017 n'a d'ailleurs pas commencé avec le présentateur mais avec son amie Adele, qui a interprété à la perfection "Hello". Si on n'aurait rien contre le fait de regarder le tournage de la chanson pendant 3 heures et demi, James Corden s'en est très bien sorti. Il a fait son entrée avec un numéro hilarant où tout allait de travers, enchaînant problèmes techniques, chutes ou encore perte de chaussures. 

"C'est un désastre !", a-t-il annoncé en interrompant le numéro de danse. "On a répété ! On ne peut pas se permettre ce genre d'erreurs... C'est quand même les Grammys !"

Mais rien n'est jamais vraiment un désastre avec James Corden : tout ça était bien évidemment chorégraphié et répété. Le MC a enchaîné avec un rap façon comédie musicale à la Hamilton au lieu du traditionnel monologue, et a véritablement tout donné pendant sa prestation. Il n'y a peut-être qu'un seul Lin Manuel Miranda, mais l'imitation n'était pas mal. Le présentateur a ainsi rappé : "Tu réalises que les Grammys c'est ton destin, pas le droit à l'erreur / J'ai commencé sur le tard, mais c'est mon heure de gloire / Ce n'est que le début, je vais vous en faire voir."

James Corden en a profité pour se moquer de lui-même en faisant référence à la tranche horaire de son talk-show de fin de soirée : "J'ai tout de suite su que c'était hors de ma portée, Je ne suis pas à mon aise / Moi, c'est plutôt après minuit, le prime time, c'est vraiment balèze."

Le Britannique s'est tout de même permis quelques moqueries vis à vis des artistes présents dans la salle : "Beyoncé va chanter, la Queen est là dans son antre / Elle va tout déchirer avec des jumeaux dans son ventre." 

Il a poursuivi avec un couple de stars de la chanson : "Rihanna et Drake peuvent remporter chacun huit trophées / Ils chantent bien ensemble, alors pourquoi ne pas se marier." 

James s'est alors attaqué au gouvernement américain actuel : "Profitez bien, on a ce qui se fait de mieux / Avec le président Trump, qui sait si on sera encore heureux."

Son rap a pris un tournant politique, ce qui n'a surpris personne. "On est tous là ce soir, qu'on soit blanc, qu'on soit noir/ La musique est en nous à jamais / Quoi qu'il arrive, on survivra, il faut garder espoir." 

Amen.