• Share
  • Tweet
  • Share
Katherine Jackson, Paris Jackson

Kevin Winter/Getty Images

Katherine Jackson vient d'obtenir une ordonnance restrictive temporaire à l'encontre de son neveu, Trent Lamar Jackson, grâce à un juge de Los Angeles.

E! News a obtenu des documents de la cour selon lesquels Trent, le chauffeur de longue date de Katherine, accèderait depuis longtemps à ses comptes sans son autorisation, et utiliserait ses cartes de crédit pour faire des achats sans son consentement, en faisant preuve de violence psychologique à l'encontre de la femme de 86 ans.

Selon ces allégations, "Trent a tellement manipulé Mme Jackson, en abusant de sa bonté, qu'à chaque fois que la police est arrivée ou a tenté de convaincre la matriarche de porter plainte pour maltraitance de personne âgée, celle-ci est revenue sur ses déclarations ou a changé d'avis."

Les documents indiquent également ceci : "Mme Jackson ne veut faire de mal à personne, et a toujours préféré endurer les abus pour sauver tout le monde."

Les avocats de Katherine Jackson avancent qu'elle a "des moments de force où elle dit à ses enfants que Trent abuse d'elle, et au moment où les services de protection des adultes arrivent chez elle, [Trent] l'a convaincue en pleurant et en suppliant de ne pas le dénoncer, et le cycle recommence."

Pour le moment, Trent n'a fait aucun commentaire public et n'a pas répondu à l'ordonnance restrictive temporaire.

Cette semaine, Katherine est allée à Londres rendre visite à sa fille Janet Jackson et rencontrer son fils Eissa.

Lors d'une de ses rares sorties publiques, Katherine Jackson a été vue rentrant chez Janet avec l'aide de Rebbie Jackson, sa fille de 66 ans.

"Sa famille semble rester proche d'elle pour aider et soutenir Janet", a expliqué une source proche à E! News, quand on a appris que la mère et la fille étaient restées chez la chanteuse pendant environ quatre heures.