• Share
  • Tweet
  • Share
Alden Ehrenreich, Interview

Steven Klein/Interview

Alden Ehrenreich vit son rêve, littéralement.

"Je me souviens avoir fait semblant d'être des personnages de films quand j'étais petit. Les trois derniers films que j'ai faits, j'ai joué un cow-boy, un soldat, et maintenant, je joue Han Solo", a dit l'acteur dans le numéro de novembre d'Interview. "Alors le petit garçon en moi s'éclate vraiment."

Ehrenreich travaille régulièrement depuis des années, mais Han Solo est son rôle le plus important — et le plus effrayant — jusque-là. L'histoire d'origine du personnage, avec Donald Glover dans le rôle du contrebandier Lando Calrissian, doit sortir en salle en 2018.

Alden Ehrenreich, Interview

Steven Klein/Interview

Bien avant qu'il ne décroche le rôle d'abord interprété par Harrison Ford, des milliers d'acteurs ont auditionné avec les réalisateurs Phil Lord et Chris Miller. "Le processus d'auditions a duré très longtemps, et j'ai passé beaucoup de temps avec les réalisateurs du film. Pouvoir être avec eux et dans cet univers a été l'expérience principale jusque-là", a partagé Ehrenreich. "J'ai fait mon audition sur le Faucon Millenium pour un de mes bouts d'essai, ce qui était très cool."

Mais "très cool" ne suffit pas à décrire l'expérience.

Quand Ehrenreich a tourné le film de 2009 Tetro, il a dit : "Je me souviens avoir pensé : «Oh, à un moment donné, tout ça me paraîtra normal», et ça n'est jamais vraiment le cas. Ça reste toujours assez fantastique."

Pendant un temps, on aurait dit que tout jeune acteur à Hollywood tentait de décrocher le rôle du personnage iconique. Charlie Cox et Dave Franco ont plus tard admis avoir raté leurs auditions, alors que d'autres candidats auraient inclus Taron Egerton, Ansel Elgort, Tom Felton, Logan Lerman, Jack Reynor, Max Thieriot, Miles Teller et Rami Malek. "Quand on apprend que quelqu'un d'autre auditionne pour un rôle, on présume qu'ils vont l'obtenir", a dit Ehrenreich, 26 ans. "Il faut ignorer ça. Ce n'est pas très utile de savoir qui d'autre tente d'avoir un rôle, en général."

Pendant le processus d'auditions, Ehrenreich a essayé de rester le plus pragmatique possible. "Il y a eu quelques occasions où je me suis trouvé de l'autre côté des auditions en tant que réalisateur, donc c'est rassurant pour moi de savoir qu'il s'agit surtout de trouver qui est le meilleur pour le rôle et qu'il ne s'agit pas tant de réussir l'audition", a expliqué le réalisateur de court métrages. "Il faut apprendre à connaître les gens, il ne s'agit pas de juger qui est le meilleur acteur la plupart du temps. Il faut trouver celui qui convient le mieux."

Ehrenreich s'est souvenu de cela après avoir auditionné pour le rôle d'Harry Osborn dans The Amazing Spider-Man : le destin d'un héros de 2014, quand Dane DeHaan a eu le rôle. "J'ai fait cette expérience bien des fois : quand on ne décroche pas le rôle. J'ai développé la capacité à ne pas me laisser abattre par ça. Je m'achète un cadeau à chaque fois que je n'ai pas un rôle que je voulais. On est déçu, et puis on se dit : «Oh, maintenant, je peux m'acheter un cadeau »", a dit Ehrenreich à Interview. "Ça aide un peu."